RMC Sport

PSG-Barça: Marquinhos n'en peut plus de certaines critiques sur la remontada

Dans une interview pour RTL, Marquinhos a brièvement évoqué la fameuse élimination du PSG contre le Barça en 2017, à cinq jours du huitième de finale retour de Ligue des champions entre les deux équipes. Pour le capitaine brésilien, ce naufrage (défaite 6-1) n'était pas dû à un état d'esprit défaillant des Parisiens.

S'il a appris à accepter les "cicatrices qui restent", Marquinhos n'est toutefois pas d'accord avec toutes les critiques sur la fameuse remontada. À moins d'une semaine du huitième de finale retour de Ligue des champions du Paris Saint-Germain contre le FC Barcelone, prévu mercredi soir (en exclusivité sur RMC Sport 1), le capitaine brésilien a fait une mise au point sur le fameux 6-1 encaissé en 2017 au Camp Nou.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"On ne peut pas dire qu'on est entrés sur le terrain et qu'on ne voulait pas gagner, qu'on ne voulait pas forcer les choses, qu'on ne voulait pas se battre. Ce n'est pas vrai. (...) Parfois ça ne passe pas, parfois ce n'est pas notre journée, parfois l'autre équipe est vraiment bien et elle a plus de chances dans la soirée. C'est le foot. Il y a des jours où les choses vont et marchent, d'autres où ça ne marche pas", a déclaré Marquinhos, dans une interview à RTL.

"Sérénité", le mot d'ordre

Pour en revenir à l'échéance de mercredi, cette fois au Parc des Princes, Marquinhos insiste sur le besoin de "sérénité" et de garder la même attention particulière aux "détails" du quotidien. "Il faut chaque jour, à chaque entraînement, mettre de l'intensité, garder la concentration. C'est comme ça qu'on se prépare pour ce match", a-t-il aussi souligné.

En ce qui concerne les matchs qui précédent de telles échéances européennes, l'international brésilien de 26 ans explique qu'un excès de prudence - pour éviter les blessures - est contre-productif: "C'est pire si tu rentres sur le terrain comme ça, que tu penses à te protéger, à ne pas aller sur un duel. C'est là où tu te fais mal. On le voit avec l'expérience. (...) La meilleure des préparations, c'est de gagner en confiance."

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport