RMC Sport

Barça: avant le PSG, Koeman très "fier" de l'ambiance qui règne dans le vestiaire

A l'approche du huitième de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et Barcelone (mercredi sur RMC Sport), l'entraîneur néerlandais Ronald Koeman se réjouit de voir son équipe à nouveau "croire en elle-même".

Ils auront droit à un dernier test samedi soir. Quatre jours avant leur huitième de finale retour de Ligue des champions face au PSG (en exclusivité sur RMC Sport), Lionel Messi et sa bande se déplaceront à Osasuna (21h) pour le compte de la 26e journée de Liga.

L’occasion de mettre la pression sur l’Atlético, à la veille du derby madrilène, et de continuer à prendre confiance. Malgré un contexte compliqué, avec la perquisition et les arrestations qui ont secoué le club lundi, le Barça a prouvé mercredi, en renversant le FC Séville en Coupe du Roi, qu’il pouvait être surprenant et plein de ressources.

"Nous avons un long chemin à parcourir"

Et Ronald Koeman l’assure, le vestiaire est plus que soudé. "Ce qui me rend fier, c’est l'ambiance dans l'équipe. Que le vestiaire soit uni est la chose la plus importante, dans les bons comme dans les moments compliqués. L'équipe croit en elle-même. L'autre jour (contre Séville), j’ai vu toute l'équipe fêter les buts ensemble, même les remplaçants qui étaient sûrement énervés de ne pas jouer ou de ne pas entrer. Pour moi c'était très important. C'est un signe que j'ai beaucoup aimé. Les mauvais moments sont passés et le sentiment que j'ai, c'est que les gens sont avec l'équipe", a relevé l’entraîneur néerlandais ce vendredi en conférence de presse.

Tout en restant prudent sur le plan sportif. "Je ne sais pas si nous sommes plus forts que nos rivaux. Nous devons continuer, nous avons un long chemin à parcourir. Ce que fait l'équipe est incroyable. Les derniers résultats et le match retour contre Séville nous ont fait du bien au moral", a-t-il insisté, ne souhaitant pas parler du déplacement à venir au Parc des Princes. "Nous ne jouerons la Ligue des champions que mercredi et il faut penser au match de demain (samedi)", s’est-il justifié. Un succès à Osasuna permettrait au Barça de revenir provisoirement à deux points de la première place en Liga.

RR