RMC Sport

PSG-Bayern: Darmanin dénonce la "sauvagerie" des débordements

Le ministre de l’Intérieur a posté un message ce lundi pour tacler le comportement de certaines personnes après la défaite du PSG contre le Bayern Munich (1-0) en finale de Ligue des champions.

Le Bayern Munich a brisé le rêve du PSG et de ses supporters en s’imposant lors de la finale de la Ligue des champions (1-0) à Lisbonne. L’après-match a donné lieu à des débordements à Paris et la police a procédé à 148 interpellations. Une situation intolérable pour Gérald Darmanin, outré des incivilités et du comportement de certains délinquants en marge de la Ligue des champions.

16 policiers blessés, 12 magasins attaqués

Au lendemain de la défaite parisienne, le ministre de l’Intérieur s’est fendu d’un message sur les réseaux sociaux afin de remercier les forces de l’ordre pour leur travail lors de cette soirée et cette nuit électrique. L’occasion aussi, de faire le bilan des dégradations dans la capitale. 

"La sauvagerie de certains délinquants cette nuit: 16 agents des forces de l’ordre blessés, 12 magasins attaqués, une quinzaine de véhicules dégradés, a lancé le membre du gouvernement sur Twitter. Merci aux forces de l’ordre de leurs interventions: 148 interpellations dont 108 gardes à vue à la disposition de la justice."

Rassemblements interdits sur les Champs

Outre des incidents à proximité du Parc des Princes, où le PSG a diffusé le match sur un écran géant, l’avenue des Champs-Elysées a été un lieu de tensions entre policiers et fauteurs de trouble.

La Préfecture de police a même été obligée d’y interdire les rassemblements quelques heures après la fin de la finale de la Ligue des champions et plus de 400 personnes ont été verbalisées pour non port du masque. A l'inverse des débordements à Paris, la défaite du PSG a donné lieu à des scènes de joie à Marseille.

>> La prochaine Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport

JGL