RMC Sport

PSG-Dortmund: Neymar "avait prévenu" qu'il allait chambrer Haaland

Marquinhos est revenu ce samedi sur le huitième de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et Dortmund. Le défenseur brésilien a raconté comment le chambrage de Neymar envers Erling Haaland ne l'avait pas surpris après son but.

La scène des joueurs franciliens en train de chambrer Erling Haaland a beaucoup fait parlé depuis la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des champions le 11 mars.

Victorieux du Borussia Dortmund lors du match retour au Parc des Princes (2-0), le club parisien a pu compté sur un Neymar des grands soirs. Et pour cause, selon Marquinhos, le Brésilien état comme en mission sur le terrain y compris pour chambrer le buteur norvégien.

"Neymar m’a dit de le laisser et de ne pas l'arrêter"

Le défenseur auriverde, capitaine du PSG, lors de cette rencontre est revenu ce samedi sur cette drôle de soirée de son compatriote. L'ancien joueur de la Roma a tenté de justifier le comportement de son coéquipier par le chambrage de leur adversaire lors du premier match.

"Il y a eu quelques déclarations de leurs joueurs après l'aller, s'est souvenu Marquinhos lors d'un échange diffusé sur la chaîne YouTube Desimpedidos et cité par le journal Sport. Ils ont gagné le premier match et dans le tunnel des vestiaires il y a eu des railleries et des cris contre nous."

Pour le défenseur de 25 ans, Neymar s'est senti directement visé par les invectives des joueurs allemands et a tout fait pour leur répondre. D'abord sur le pré, puis après le match avec le reste de l'équipe parisienne.

>> L'épopée du PSG en Ligue des champions c'est sur RMC Sport

"Il aime ce genre de choses. Neymar n’est pas juste un joueur de football, il n’a pas peur et répond toujours aux provocations, a encore estimé l'international aux 46 sélections avec la Seleçao. Après son but, je lui ai demandé s’il avait tout sorti. Il m’avait prévenu, je lui ai dit d’attendre la fin du match, mais il m’a dit de le laisser et de ne pas l'arrêter."

L'UEFA a depuis rappelé à l'ordre le club parisien pour son comportement durant l'ensemble de cette soirée européenne.

JGL