RMC Sport

PSG: Felipe Melo conditionne l’avenir de Neymar à une victoire en Ligue des champions

Le milieu de terrain brésilien Felipe Melo estime que Neymar doit triompher en Ligue des champions pour faire de son passage au PSG une réussite. Autrement, le Brésilien lui conseille de retourner au Barça.

Décidément, Felipe Melo est omniprésent dans les médias depuis quelques jours. Attaqué sur son comportement par son ancien partenaire de la Juve, Giorgio Chiellini, le rugueux milieu de terrain de Palmeiras (36 ans) avait répondu à l’Italien sans trop prendre de gants dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Jeudi, c’est au journal argentin Olé que l’ex-joueur de Galatasaray a fait partager son expertise. Cette fois, il ne fut pas question de règlement de compte mais plutôt de conseils. Interrogé sur Neymar et son bilan après trois saisons au PSG, il a acquiescé lorsqu’il lui fut demandé s’il s’agissait d’un retour en arrière par rapport à son expérience au Barça. "Oui car il n’a pas gagné la Ligue des champions, a tranché Felipe Melo. S’il la gagne, c’est le Ballon d’Or."

Felipe Melo (Palmeiras)
Felipe Melo (Palmeiras) © ICON

"Ce que fait fait Neymar en Ligue 1, c’est un truc de fou"

Alors que le PSG a son ticket en poche pour les quarts de finale, en attendant une décision de l’UEFA sur la fin de la compétition, le numéro 10 n’est pas en situation d’échec à Paris selon son compatriote. Bien au contraire. "Ce que fait Neymar dans le championnat de France, c’est un truc de fou ! Regardez les statistiques. Techniquement, la Ligue 1 n’est pas comparable avec l’Espagne, l’Angleterre, la Bundesliga ou la Série A mais il y a beaucoup de puissance sur le plan physique. Les mecs mettent des coups. Neymar fait des choses dingues. En Ligue des champions aussi, il faisait des choses intéressantes avant l’interruption. Il doit gagner la Ligue des champions et s’il ne réussit pas, il doit retourner à Barcelone." 

Un club où il pourrait rester dans l’ombre de sa star. "Le problème, c’est que s’il retourne au Barça, il y aura Messi…", reconnait le milieu de terrain brésilien en guise de conclusion.

ABr