RMC Sport

PSG: l'histoire se répète pour Neymar, un an après son absence en 8es de Ligue des champions

L'histoire se répète pour Neymar et le PSG. Forfait face au Real Madrid la saison dernière, en huitième de finale retour de la Ligue des champions, le Brésilien va cette fois-ci manquer, au moins, le huitième de finale aller de C1 contre Manchester United.

Il va finir par se croire maudit. Contraint de déclarer forfait la saison dernière pour le huitième de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid, pour cause de blessure au pied droit, Neymar va cette fois-ci manquer le huitième de finale aller contre Manchester United. A cause, à nouveau, d’une blessure au niveau du pied droit.

Selon les informations de RMC Sport, le Brésilien s’est résigné à manquer cette rencontre programmée le 12 février prochain à Old Trafford. Touché contre Strasbourg en Coupe de France, il souffre toujours de son pied droit et peine à le poser à terre. Le temps de récupération est trop court pour qu’il soit prêt pour ce choc.

Il y a un peu moins d’un an, le 25 février très exactement, Neymar s’était tordu la cheville, tout seul, lors d’un Classique face à l’OM en Ligue 1. Ses examens avaient révélé une fracture au cinquième métatarse du pied droit, le contraignant à mettre un terme prématuré à sa saison.

Il n’avait retrouvé les terrains que le 3 juin à l’occasion d’un match amical avec la sélection brésilienne, contre la Croatie. Il était auparavant passé par la case opération, début mars, pour se faire pose une vis. Sa rechute a donc logiquement ravivé l’angoisse chez les supporters parisiens, même si les derniers examens ont révélé que la vis posée lors de son opération l’an passé n’a pas été touchée.

Toutes les options thérapeutiques sont encore possible pour l’heure. Une nouvelle opération n’est donc toujours pas à exclure pour Neymar, dont les premiers examens pratiqués ont mis en évidence, comme expliqué par son club, une réactivation douloureuse de la lésion du cinquième métatarsien droit.

13 buts en 13 titularisations en Ligue 1

Neymar en saura plus cette semaine sur la durée exacte de son indisponibilité, lui qui était en grande forme avant d’être coupé dans son élan. Repositionné en 10 par Thomas Tuchel, il n’a jamais semblé autant épanoui que cette saison depuis son arrivée à Paris.

Cette saison, il compile 13 buts et 6 passes décisives en 13 titularisations en Ligue 1, et a livré de très belles prestations en Ligue des champions. "Il a été incroyable. Il a défendu, il a fait les efforts, il s'est replacé, dans une position de milieu de terrain, carrément de relayeur en première période. Il n’a pas fait semblant", s’enthousiasmait ainsi notre consultant Christophe Dugarry après le carton du PSG à Belgrade (4-1) le 11 décembre en phase de groupes de la C1. Présent samedi en conférence de presse, Thomas Tuchel a lui reconnu que Neymar, qu’il considère comme "un joueur clé avec des qualités extraordinaires" allait "énormément" manquer au PSG.

Une équipe du PSG qui, pour rappel, a recruté Neymar à prix d’or - 222 millions d’euros - à l’été 2017 pour l’aider à atteindre son objectif majeur: remporter la Ligue des champions. Sans lui, le club de la capitale avait pris une leçon d’expérience et de maîtrise par le Real en huitième de finale retour de la Ligue des champions (1-2) la saison dernière.

Certains rappelleront que le Brésilien n’avait pas spécialement brillé à l’aller au Santiago-Bernabeu (3-1). Mais tout le monde s’accordera pour dire que le PSG ne sera pas autant favori le 12 février prochain à Manchester qu’il ne l’aurait été avec un Neymar au top de sa forme dans ses rangs.

dossier :

Neymar

RMC Sport