RMC Sport

PSG: la mise en garde de Ronaldo à l’effectif de stars parisien

Auteur d’une carrière sensationnelle, Ronaldo, le Brésilien, n’est pour autant jamais parvenu à remporter la Ligue des champions. Le double Ballon d’or met en garde l’effectif tout aussi galactique du PSG qu’était le sien au Real Madrid, entre 2002 et 2006: gagner la C1 ne se fait pas qu’en additionnant les meilleurs joueurs de la planète.

Quand le conseil provient de Ronaldo, du "vrai" comme beaucoup aiment à le qualifier, il paraît bon d’y prêter une oreille attentive. Si le Fenomeno n’a, durant sa brillante carrière, jamais pu atteindre son rêve de soulever la Ligue des champions malgré son passage par plusieurs clubs prestigieux (FC Barcelone, Inter Milan, Real Madrid, AC Milan), l’ancien buteur brésilien sait de quoi il parle lorsqu’il s’agit de remporter d’importants trophées.

Deux fois champion du monde avec la Seleção et vainqueur de la Coupe des coupes et de la Coupe de l’UEFA avec le Barça puis l’Inter, Ronaldo se sera construit un important palmarès. Auquel il lui manquera éternellement l’ajout d’une C1. Un regret constant pour celui qui faisait pourtant parti des Galactiques du Real, cette équipe de rêve qui n’a pourtant jamais su faire mieux qu’une demi-finale de Ligue des champions en sa présence.

"Gagner n’est jamais mathématique, même si vous avez les meilleurs dans votre équipe"

C’est forgé de ce passif que "R9" suit d’un œil averti le recrutement tout aussi galactique du Paris Saint-Germain, qui a l’image de la Maison blanche au début des années 2000, s’est constitué un effectif taillé pour remporter la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. Mais attention, pour Ronaldo, groupe de stars ne rime pas forcément avec succès européen assuré. "Il est encore trop tôt pour dire qui va gagner la Ligue des champions. Le tableau commence à se dessiner au cours des quarts de finale. Le Paris Saint-Germain est en pole position, mais c’est une chose de parler et une autre de jouer", assure lors d’un entretien à DAZN le double Ballon d’or, désormais propriétaire du Real Valladolid.

"Il existe de nombreux facteurs qui influent sur le terrain. J’ai joué au Real Madrid pendant près de cinq saisons, dans l’équipe des Galactiques, et je n’ai jamais gagné la Ligue des champions. Gagner n’est jamais mathématique, même si vous avez les meilleurs dans votre équipe, et cela vaut aussi pour le PSG." Tout Lionel Messi, Neymar, Kylian Mbappé ou Sergio Ramos qu’il possède dans ses rangs, le PSG est donc loin d’avoir déjà remporté la C1, à en croire le Brésilien de 44 ans.

Qui s’est également prêté au petit jeu de la comparaison avec Mbappé, qu’il estime tout à fait légitime. "Oui, il a les mêmes caractéristiques que moi. Il a des qualités folles, une technique remarquable qu’il sait exécuter à grande vitesse. (...) Et, bien qu’il soit très jeune, il a déjà parcouru beaucoup de chemin. Il me plaît, je suis derrière lui." La légende auriverde l’aimera d’autant plus si l’international tricolore parvient à faire avec le PSG ce que lui ne sera jamais parvenu à réaliser durant sa carrière.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport