RMC Sport

PSG-Manchester City: ce que Guardiola a dit à ses joueurs à la mi-temps

Malmené en première période, Manchester City s'est pourtant imposé sur le terrain du PSG ce mercredi soir, en demi-finale aller de Ligue des champions (2-1, sur RMC Sport), grâce à une belle deuxième mi-temps. Et un discours remobilisateur de Pep Guardiola à la pause.

Il peut, et il devrait, se passer bien des choses lors du retour la semaine prochaine en Angleterre, mais Manchester City a pris ce mercredi une option pour le tour suivant en allant s'imposer sur le terrain du PSG en demi-finale aller de Ligue des champions (2-1).

Dominés en première période, et d'ailleurs menés après un but de Marquinhos, les Skyblues ont montré un tout autre visage dans le deuxième acte, et ont marqué deux fois par l'intermédiaire de Kevin De Bruyne et Riyad Mahrez.

"On a bien commencé les premières minutes, mais après on a encaissé le but, a réagi Pep Guardiola au micro de RMC Sport. On n’a pas joué de la manière nécessaire dans cette compétition en première période, avec du relâchement. Mais ce n’est pas facile contre le PSG, dès que vous perdez le ballon Neymar, Di Maria, ou Mbappé peuvent s’élancer. On a été plus agressifs ensuite, meilleurs avec le ballon, on a su déplacer le jeu et on revient à Manchester avec un bon résultat."

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité de la Ligue des champions

"Si on perd, on perd, mais on doit essayer, on doit être nous-mêmes"

A la mi-temps, Guardiola n'a procédé à aucun changement, ni de joueur, ni de système. Mais il a su trouver les mots pour remobiliser les troupes. "On n’a pas changé grand-chose à la pause, reconnait le Catalan. On a juste dit aux gars: 'Jouez au foot. Faites preuve de personnalité, et jouez. Si on perd, on perd, mais on doit essayer, on doit être nous-mêmes.'"

Cela a fonctionné, car Paris n'a plus vu le jour ensuite. "Ils voulaient le faire, mais ils n’étaient pas capables de le faire parce qu’on était plus agressifs, se satisfait le coach citizen. Quand vous laissez Verratti, Marquinhos ou Paredes trouver Neymar c’est plus dur, mais en deuxième période on ne les a pas laissés respirer."

C'est probablement ce qu'il faudra faire à l'Etihad Stadium pour valider ce bon résultat. "Peut-être qu’ils vont innover, glisse Guardiola. Mais vous savez, on veut jouer avec notre personnalité pour atteindre la finale."

C.C. avec M.Bo.