RMC Sport

PSG-Manchester City: le faible pourcentage de qualification après une défaite 1-2

La défaite à domicile du PSG en demi-finale aller de la Ligue des champions face à Manchester City (1-2) n’est pas rédhibitoire. Mais une seule équipe a réussi à inverser la tendance après un tel score depuis 1992.

Paris y croit encore mais la tâche sera rude. La défaite concédée face à Manchester City (1-2) en demi-finale aller de la Ligue des champions place les Parisiens en mauvaise position pour la qualification en finale. L’exploit a déjà a été réalisé par le passé mais il est très rare. Seules 7% des équipes ayant perdu à domicile 1-2 ont réussi à se hisser au tour suivant en Coupe d’Europe depuis la saison 1970-1971. Il y a eu 378 précédents en Coupes d'Europe depuis 1970-71 selon L’Equipe.

>> PSG-Manchester City: les infos en direct

Le miracle de l'Ajax face au Real en 2019

Dans l’histoire plus récente, une seule équipe a réussi cette prouesse depuis 1992, année où la compétition a été renommée Ligue des champions. Elle date d’il y a seulement deux ans. Battu 1-2 à domicile par le Real Madrid à l’aller, l’Ajax Amsterdam avait réussi l’impensable en surclassant les Merengues (1-4), alors triples tenants du titre, lors du quart de finale retour à Bernabeu en 2018-2019. Sur cette période, les neuf autres scénarios similaires ont tous débouché sur la qualification de l’équipe victorieuse à l’aller.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Manchester City-PSG en Ligue des champions

Manchester City l’a d’ailleurs déjà vécu la saison dernière. Les hommes de Pep Guardiola s’étaient imposés sur le terrain du Real Madrid (1-2) lors du 8e de finale aller avant de confirmer leur succès sur le même score au retour (2-1). Les statistiques ne démoraliseront pas les Parisiens, persuadés de pouvoir inverser la tendance. "Bien sûr on y croit, a confié Mauricio Pochettino. On peut faire quelque chose de spécial là-bas, on y croit. Cela ne marchera pas si on n'y croit pas. On va préparer ce match retour."

"Il faudra avoir de la personnalité, celui qui n’y croit pas ne doit même pas aller là-bas, prévient Marquinhos. Il faut une mentalité de guerrier, faire tout ce qu’il faut pour passer. On est très proches, il ne faut pas douter maintenant. Il faut améliorer ce qu’on n’a pas bien fait aujourd’hui, mais on a tout ce qu’il faut pour renverser la situation. Il faut y croire, et être costauds."

Les victoires sur les terrains de Manchester United (1-3) en phase de poule, du Barça en 8e (1-4) et du Bayern en quarts (2-3) peuvent offrir de l’espoir aux Parisiens.

NC