RMC Sport

PSG-Manchester City: "On peut faire quelque chose de spécial là-bas", croit Pochettino

S’il regrette la défaite (2-1) et la baisse de niveau de son équipe en deuxième période, Mauricio Pochettino croit le PSG capable de renverser la situation lors de la demi-finale retour de Ligue des champions sur le terrain de Manchester City.

Le plan était parfait mais il n’a duré que 45 minutes. Le PSG a dominé Manchester City pendant une mi-temps et même mené lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions. Puis, tout est tombé à l'eau en deuxième période et les Anglais ont finalement quitté le Parc des Princes en vainqueurs (1-2). Frustrant pour Mauricio Pochettino qui regrette le changement de visage de ses joueurs, sans les accabler. L’entraîneur parisien croit encore dur au chances de qualification de son équipe pour la finale.

"Cela ne marchera pas si on n'y croit pas"

"Ce sont deux buts concédés sur des détails, souligne l’Argentin au micro de RMC Sport. Juste avant l'égalisation, on devait marquer le deuxième et ça change tout. On a très bien joué en première période, on n'a pas réussi à marquer en deuxième. Il n'y a pas beaucoup plus à analyser, les détails ont été décisifs. On n'a pas montré l'énergie nécessaire en deuxième période, on mettait beaucoup plus de temps à récupérer le ballon, on le perdait trop vite, on a souffert..."

"Je ne vais rien dire de mal sur mes joueurs, poursuit-il. Les efforts ont été fantastiques, ce sont des détails. On n'a pas non plus concédé beaucoup d'occasions. Faire un coup là-bas? Bien sûr on y croit. On peut faire quelque chose de spécial là-bas, on y croit. Cela ne marchera pas si on n'y croit pas. On va préparer ce match retour."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Manchester City-PSG en Ligue des champions

La rencontre est programmée mardi prochain (4 mai, 21h, sur RMC Sport) à l’Etihad Stadium. Cette saison en Europe, les Parisiens ont d’ailleurs davantage brillé à l’extérieur à domicile avec des victoires sur les terrains de Manchester United (3-1, en poules), du FC Barcelone (1-4, en 8es) et du Bayern (2-3, en quarts). Il faudra réaliser un nouvel exploit en marquant au moins deux fois dans le Nord de l’Angleterre pour vivre une deuxième finale consécutive.

NC avec LT