RMC Sport

Pour Wenger, le PSG a craqué psychologiquement contre City à cause... des défaites en Ligue 1

Selon l'ancien entraîneur d'Arsenal, Arsène Wenger, le PSG s'est effondré sur un plan mental contre Manchester City en demi-finale aller de Ligue des champions (2-1) à cause de ses précédents revers en Ligue 1 cette saison.

Lorsque Kevin De Bruyne a trouvé le chemin des filets ce mercredi soir, les joueurs du PSG ont-ils revu le visage du Nantais Moses Simon, du Lorientais Terem Moffi, et de leurs autres bourreaux en Ligue 1? Si l'on en croit le raisonnement d'Arsène Wenger, c'est bien possible.

Consultant pour beIN Sports, l'ancien entraîneur d'Arsenal a tenté d'analyser la défaite parisienne face à Manchester City en demi-finale aller de Ligue des champions (2-1). Une défaite directement liée, selon lui, aux contre-performances en championnat.

"Sa confiance a diminué considérablement"

"Ce qui était intéressant ce soir, c’est de voir qu’à 1-1, le PSG s’est effondré sur un plan mental, observe le technicien français. C’est lié au fait que cette équipe a perdu cette saison huit matchs en Ligue 1. Cela a des conséquences dans ce genre de situations."

Et Wenger de développer: "A 1-1, l’équipe se souvient qu’elle a perdu beaucoup de matchs cette année, ce n’est pas comme si elle se sentait imbattable. Sa confiance a diminué considérablement. Alors quand Manchester City a égalisé, l’impact psychologique était trop important pour Paris."

C.C.