RMC Sport

Real Madrid: Benzema, artilleur en chef en Ligue des champions

Inarrêtable ces dernières semaines, Karim Benzema devrait être l’un des principaux animateurs de Real Madrid-Liverpool, mardi soir en quart de finale aller de Ligue des champions (21h, RMC Sport 1). Parce qu’il est le meilleur buteur du club espagnol dans la compétition, mais aussi parce que parmi tous les attaquants encore en lice, il est celui qui frappe le plus au but.

Son match XXL contre l’Atalanta en huitième de finale retour de Ligue des champions (3-1), où ses délicieux décalages, ses nombreuses courses à haute intensité et ses inspirations n’ont été récompensées "que" par un but, a rappelé que Karim Benzema n’est pas l’archétype du joueur de statistiques. Mais voilà tout de même quelques saisons que l’attaquant français du Real Madrid, quatrième meilleur buteur de l’histoire de la C1 (70 buts), se montre de plus en plus décisif, dans le dernier geste ou l’avant-dernier.

Regardez cette saison. Alors que le Real a marqué 51 buts en Liga, 18 ont été inscrits par KB9, soit 35%. Et c’est pareil en Ligue des champions: sur les 15 buts madrilènes, 5 sont l’œuvre du Français (33%), qui a en plus manqué deux matchs sur huit.

Autrement dit: Benzema est devenu le finisseur en chef du Real Madrid, ce qui n’est pas illogique vu son poste. Mais il est aussi devenu l’un des plus gros "artilleurs" de la compétition. Avec une moyenne de 4,1 tirs tentés pour 90 minutes de jeu, l’ancien Lyonnais est tout simplement numéro 1 dans cet exercice, parmi tous les attaquants encore en lice en C1. Et forcément, plus on tente, plus on a de chances de marquer…

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions

Le nouveau leader offensif, c'est lui

Comment expliquer cette "affirmation"? Il y a la confiance, probablement, d’un joueur qui domine son sujet depuis des mois et des mois. Il y a aussi son développement: à 33 ans, Benzema a clairement atteint sa maturité technique et footballistique. Il sent le jeu comme jamais, et sait ce qu’il doit faire dans telle ou telle situation. "Toute l'équipe comprend Karim, et Karim comprend tous ses partenaires, a salué Zinédine Zidane ce lundi. Il y a une vraie alchimie entre eux." Et puis il y a le contexte, et les joueurs l’entourant. Pendant longtemps, KB9 a été associé au Real à un certain Cristiano Ronaldo, un véritable dévoreur de ballons. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Entre la saison 2013-2014 et la saison 2017-2018, soit les cinq dernières avec le Portugais, Benzema tirait en moyenne 2,9 fois pour 90 minutes de jeu en Ligue des champions (avec un pic à 4 tirs/90min en 2015-2016). Depuis que CR7 est parti, Benzema est passé à 3,2 tirs pour 90 minutes de jeu en 2018-2019, à 4,3 en 2019-2020, et donc à 4,1 cette année. Le Français est devenu le leader offensif, celui qui doit faire la différence, et qui tente. Et personne au Real n’osera lui reprocher.

Le constat est également valable en termes d’occasions créées pour 90 minutes de jeu. Avec 2,8 occasions de moyenne en Ligue des champions, Karim Benzema est également le numéro 1 dans ce domaine cette saison – parmi les joueurs en lice. En 2019-2020, il était à 2,4 occasions. Alors qu’entre 2013-2014 et 2017-2018, sa moyenne était à 1,8. La défense de Liverpool est prévenue.

C.C. avec L.M.