RMC Sport

Tottenham-Liverpool: ce que les Spurs doivent changer pour remonter leur retard

A la pause, Liverpool fait la course en tête grâce à un penalty concédé en tout début de match par Tottenham ce samedi, en finale de Ligue des champions à Madrid. Il va falloir changer des choses pour les Spurs, qui se sont tout de même procuré des occasions.

C'est un petit signal, qui indique que Mauricio Pochettino réfléchit. Quelques minutes avant la mi-temps, Lucas Moura était parti à l'échauffement. Il va falloir tenter quelque chose pour Tottenham, mené dès la 2e minute de jeu par Liverpool ce samedi, en finale de Ligue des champions à Madrid. 

Un penalty concédé par Moussa Sissoko - dont la main, certes involontaire, fera sans doute débat - a permis à Mohamed Salah de signer son cinquième but de la saison dans cette compétition. 1-0. Mais le score aurait pu être pu lourd, avec les occasions des latéraux supersoniques des Reds: deux frappes lointaines signées Trent Alexander-Arnold (17e) et Andrew Robertson (38e), dont la tentative a trouvé le bout des gants d'Hugo Lloris. 

>>> Suivez Tottenham-Liverpool en direct

Sortir Kane ou l'aider avec un renfort?

Pour Willy Sagnol, la titularisation d'Harry Kane, de retour après deux mois de blessure, pose question. Et même problème. "Pour moi, il n'est pas en état de jouer, estime le membre de la Dream Team RMC Sport. Il n'a fait aucun sprint, cela veut dire qu'il y a un vrai problème. Même quand il essaie de protéger ses ballons, il essaie d'aller au sol assez rapidement pour obtenir une faute. Ce ne sont pas des appuis légers, pas sa gestuelle habituelle. Cela veut dire qu'il y a quelque chose."

>>> La finale de la Ligue des champions en direct vidéo

Amener plus de mouvement

Faut-il donc le remplacer rapidement? "Peut-être que la solution, c'est de mettre quelqu'un à côté de lui, qui va prendre la profondeur et amener de la vitesse, estime Christophe Dugarry. Pour que lui puisse être dans la surface, ce qu'il a très peu fait. Cela reste un buteur incroyable. Il y a moyen de l'utiliser mieux, mais il faut qu'il y ait du mouvement autour avec Alli, Eriksen, Son... ce n'est pas assez de mouvement, de courses et de dépassement de fonctions pour créer le danger."

Sur le banc, Mauricio Pochettino a plusieurs solutions. Lucas Moura évidemment, l'homme du triplé contre l'Ajax en demi-finale retour. Mais aussi un point d'appui comme Fernando Llorente, dont l'entrée avait changé beaucoup de choses aux Pays-Bas. A moins de l'entrée d'un Erik Lamela, pour un aspect plus technique.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport

A.Bo