RMC Sport

Concacaf: scénario fou pour les USA, vainqueurs de la Ligue des Nations face au Mexique

Christian Pulisic

Christian Pulisic - AFP

Les Etats-Unis ont remporté ce dimanche soir, à Denver, la première édition de la Ligue des Nations de la zone Concacaf. Christian Pulisic, auteur du but de la victoire en prolongation, et ses coéquipiers se sont imposés face au Mexique (3-2), au terme d'une partie au scénario assez dingue, avec un penalty manqué en toute fin de match. La rencontre a été marquée aussi par une brève interruption après des cris homophobes.

Au terme d'une rencontre au scénario dingue, les Etats-Unis ont décroché dimanche soir la première Ligue des Nations de la zone Concacaf. Opposée au Mexique, l'équipe des Etats-Unis s'en est sortie au terme de la prolongation (3-2), sauvant aussi un penalty en toute fin de match.

Il n'a fallu que 63 secondes d'abord au Mexique pour prendre l'avantage grâce à une réalisation de Jesus Manuel Corona, l'ailier droit du FC Porto. Giovanni Reyna a remis les deux équipes à égalité (27e) à l'issue d'une reprise sur corner ensuite, quelques instants après un but refusé pour le Mexique.

Pulisic en sauveur

La partie s'est à nouveau emballée à quelques minutes de la fin du temps réglementaire avec l'avantage donné par Diego Lainez (79e) puis l'égalisation dans la foulée signée Weston McKennie (82e), sur corner aussi pour le milieu américain de la Juventus.

Récent vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea, Christian Pulisic a délivré les siens sur penalty (114e) en prolongation. Une décision arbitrale qui a rendu furieux le sélectionneur mexicain Gerardo "Tata" Martino, aussitôt exclu, et les nombreux fans de la "Tri" qui ont jeté divers objets sur le terrain de l'Empower Field.

Quelques-uns s'étaient distingués quelques minutes plus tôt, en ponctuant d'une insulte homophobe les dégagements du portier américain, ce qui a provoqué l'interruption de la rencontre pendant deux minutes durant les arrêts de jeu du temps règlementaire.

Mais tout aurait pu basculer dans le temps additionnel de cette même prolongation (120e+4'), avec un penlaty manqué par Andrés Guardado, ou plutôt sauvé par Ethan Horvath, entré en jeu. Malgré des dernières secondes étouffantes, les Etats-Unis ont bien réussi à décrocher le titre, à domicile à Denver, pour cette première édition de cette Ligue des Nations de la zone Concacaf, initialement prévue en 2020 mais reportée en raison de la crise sanitaire.

GL