RMC Sport

Maradona aurait continué à consommer alcool et drogue après son opération

Selon de nouvelles conversations de son médecin rendues publiques, Diego Maradona aurait continué à consommer de l'alcool et de la marijuana après son opération début novembre et quelques jours avant sa mort.

De nouvelles conversations privées du médecin de Diego Maradona, Leopoldo Luque, ont été rendues publiques mercredi. Dans un échange avec l'un de ses pairs, le neurochirurgien commente la consommation de marijuana et d'alcool de l'ancien meneur de jeu après son opération le 3 novembre dernier pour retirer un hématome sous-dural. La conversation entre les médecins a eu lieu quelques jours avant la mort de l'idole argentine, le 25 novembre d'un arrêt cardio-respiratoire.

"Hier, à l'exception de Monona (la cuisinière de Maradona, ndlr) et d'un agent de sécurité, ils fumaient tous, s'inquiète un médecin non identifié auprès de Luque. Aujourd'hui, il s'est levé dans la douleur, sans se reposer, avec la gueule de bois. Il a fumé hier soir, bu du vin avec des médicaments, il ne peut pas tout faire."

Face aux interrogations de son interlocuteur, Luque se décharge de toutes responsabilités sur les agissements de son patient qu'il avait qualifié "d'ingérable" quelques jours après sa mort. "La marijuana ne nuit pas à un organe en particulier, confie-t-il. (...) D'un point de vue médical, il n'y a aucune responsabilité. Cela dépend du patient. Maintenant, si la police enquête et constate qu'il existe un certain environnement, ils l'attaqueront. Ce n'est pas une responsabilité médicale. Ce n'est pas comme si je lui donnais de la marijuana, qu'il s'était intoxiqué et en était mort." 

Ces nouveaux enregistrements interviennent quelques jours après des d'autres conversations beaucoup plus embarrassantes pour le docteur Luque. Dans une discussion avec un proche, il avait évoqué la dégradation de l'état de santé de Maradona en des termes très vulgaires. "Il va chier en mourant le gros", a-t-il lâché. Ces éléments pourraient être utilisés par la justice dans le cadre de l'enquête ouverte sur les circonstances de la mort "Pibe del Oro". Luque a été inculpé pour homicide involontaire, suite à l'audition des filles de l'ancien footballeur qui l'accuse de négligence dans le suivi de leur père. 

NC