RMC Sport

Mort de Maradona: le message poignant de Pelé pour son "grand ami"

Pelé a exprimé toute sa tristesse ce mercredi après la mort de son "grand ami" Diego Maradona, décédé à 60 ans d'un arrêt cardiaque. Il espère pouvoir jouer un jour au football avec lui "au ciel".

Ils ont longtemps été considérés comme des frères ennemis. Avant de faire la paix pour de bon. Ils étaient même apparus très complices en juin 2016, à Paris, lors d’un match réunissant d’anciennes gloires du ballon rond. Sur ses réseaux sociaux, Pelé a rendu un vibrant hommage ce mercredi à Diego Maradona, décédé à 60 ans d’un arrêt cardiaque

Les mots forts d’un "Roi" pour un "Dieu". "Quelle triste nouvelle. J'ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a beaucoup à dire, mais pour l'heure, que Dieu donne de la force à ses proches. J'espère qu'un jour nous pourrons jouer ensemble au ciel", a écrit le triple champion du monde brésilien, accompagnant son post d’une photo montrant un Maradona aux anges avec le trophée de la Coupe du monde en 1986, dans le mythique stade Aztèque de Mexico.

Un respect mutuel

Toujours mis en opposition pour le titre de meilleur joueur de l’histoire, Pelé et Maradona ont longtemps aimé se titiller et se lancer des petites piques par médias interposés. Les supporters ont aussi nourri cette rivalité entre ces numéro 10 d’exception. Il y a ceux qui ont toujours préféré le Brésilien, à l’image plus lisse, et ceux qui ont aussitôt été séduits par la folie de Maradona. Preuve de leur réconciliation, l’Argentin avait envoyé un message touchant à l’ancien joueur de Santos lorsqu’il avait été hospitalisé à Paris pour une infection en 2019. Il avait publié un cliché de lui à 18 ans avec Pelé, alors âgé de 38 ans, datant de 1979.

Assis sur un canapé, il regardait plein d’admiration son aîné. "C'était à Rio de Janeiro, lorsque nous nous sommes rencontrés personnellement. Qu'est-ce que nous étions jeunes... Je te souhaite un prompt rétablissement Roi Pelé et beaucoup de courage !", avait-il commenté. Du courage, Pelé en aura besoin aujourd'hui pour effacer sa peine. 

RR