RMC Sport

Pourquoi Jonathan Ikoné n'a-t-il jamais réussi à s'imposer au PSG?

Jonathan Ikoné

Jonathan Ikoné - SAMUEL KUBANI / AFP

Formé au PSG, Jonathan Ikoné était considéré comme un futur crack du côté de la capitale. Mais le joueur de la "génération 1998" n'a jamais réussi à se faire une place dans un effectif bien étoffé, et a choisi de rebondir à Lille.

Jonathan Ikoné s'apprête à refouler la pelouse du Parc des Princes. Vendredi, le PSG accueille le LOSC pour le choc de la 12e journée de Ligue 1. L'occasion pour l'ancien pensionnaire du centre de formation parisien de prouver à son ancien club qu'il méritait sa place au sein de l'effectif. 

Arrivé à Lille pendant le mercato estival, Jonathan Ikoné est l'un des principaux partisans de la belle deuxième place du club nordiste au classement. Auteur d'un but et d'une passe décisive, le natif de Bondy a joué les 11 matchs de ce début de championnat avec son nouveau club, en étant titulaire à 8 reprises. 

Des statistiques qui contrastent avec son passage au PSG. Annoncé comme une future pépite du club dès son plus jeune âge, le joueur de 20 ans n'est jamais parvenu à s'imposer dans la capitale. Mais pour quelles raisons? 

Un temps de jeu insuffisant

Jonathan Ikoné a eu assez peu de chances de montrer l'étendue de ses capacités au PSG. Passé professionnel à l'été 2016, le jeune milieu de terrain issu du centre de formation a choisi de lancer sa carrière dans la capitale française, malgré un intérêt prononcé de la Juve à son égard. Mais il a peiné à convaincre le tout nouvel entraîneur du club, Unai Emery, qui venait d'être recruté pour faire passer un cap aux Parisiens en Ligue des champions, qu'il avait le potentiel pour se créer une petite place dans l'effectif. 

Pourtant, le natif de Bondy a marqué les esprits, aussi bien de ses coéquipiers que des supporters, lors de la pré-saison 2016-2017. Jonathan Ikoné a fait partie intégrante du groupe pendant les matchs amicaux. Il est parvenu à inscrire deux buts en quatre matchs, contre Leicester et le Real Madrid. "C’est très positif que ce jeune joueur ait fait un grand travail, une grande performance", se réjouissait Unai Emery en conférence de presse après la victoire face au Real (1-3).

Une entrée en matière qui annonçait une saison réussie pour le jeune milieu de terrain, alors âgé de 18 ans. Mais le technicien espagnol a rapidement remis les pendules à l'heure pour ne pas donner trop d'espoir à Jonathan Ikoné. "Mais après, la compétition c'est autre chose, une saison c'est long...", expliquait-il alors. Finalement, le joueur ne disputera que 7 matchs avec le PSG, pour seulement 3 titularisations.

Un manque de temps de jeu qui le pousse à être prêté à Montpellier dès janvier 2017. Jonathan Ikoné restera en prêt dans l'Hérault jusqu'à l'été 2018. Ne souhaitant pas revenir au PSG, il signe le 5 juillet un contrat de 5 ans avec le LOSC. "Pourquoi le LOSC? Déjà parce que j'aurai probablement plus de temps de jeu ici qu'au PSG", déclarait-il lors de sa présentation officielle. 

Des performances trop timides

Et lors de ses sept occasions de s'illustrer avec le club parisien, Jonathan Ikoné n'a pas réellement réussi à saisir sa chance. Après ses matchs amicaux de pré-saison tonitruants, le jeune joueur n'est pas parvenu à réaliser les mêmes prestations lors des rencontres officielles. 

Jonathan Ikoné a joué son premier match de compétition sous les couleurs parisiennes le 28 septembre 2016... pour un match de Ligue des champions. Entré à la 88e minute sur la pelouse de Ludogorets (1-3) dans un match déjà bien maîtrisé par les Parisiens, le milieu de terrain n'a pas vraiment eu l'occasion de briller, mais juste de lancer son compteur de temps de jeu en C1 et de s'imprégner de l'ambiance. 

Il enregistre ensuite sa première entrée en Ligue 1 le 1er octobre 2016, face à Bordeaux (2-0). Mais comme pour le match de Ligue des champions, Unai Emery ne le laisse entrer qu'à la 88e minute à la place d'Angel Di Maria. Insuffisant pour juger son niveau de jeu. En tout, Jonathan Ikoné a pu jouer 138 minutes de jeu en Ligue 1, soit quatre matchs partiels, dont deux en tant que titulaire. Et son bilan est assez faible: 0 but, 0 passe décisive, 2 tirs dont 0 cadré. 

Il a également l'occasion de s'exprimer en Coupe de la Ligue. Il entre à la 71e minute du huitième de finale contre Lille (3-1) le 14 décembre, puis il est titulaire le 11 janvier 2017 pour le quart de finale face à Metz (2-1), pour ce qui sera son dernier match sous les couleurs parisiennes avant qu'il ne soit prêté à Montpellier. Mais là non plus, ses statistiques ne décollent pas... Au total, Jonathan Ikoné aura joué 7 matchs officiels avec le PSG, pour 0 but et 0 passe décisive. 

Une concurrence trop rude

Jonathan Ikoné n'a pas donc pas réussi à saisir sa chance les peu de fois où Unai Emery lui laissait l'occasion de se montrer. Pourtant, la "génération 1998", composée entre autres de Jonathan Ikoné, Odsonne Edouard, Lorenzo Callegari et Alec Georgen, couplée à la "génération 1997" de Christopher Nkunku et Jean-Kévin Augustin, donnait de grands espoirs aux dirigeants parisiens. Finalement, ils finiront tous par être prêtés ou vendus, à l'exception de Christopher Nkunku, qui a réussi à s'imposer dans le groupe. 

Pourtant Jonathan Ikoné, qui peut jouer aussi bien ailier droit que milieu offensif, a bénéficié en tout début de saison des méformes d'Hatem Ben Arfa et de Jesé pour obtenir quelques minutes de jeu, notamment pour entrer en en Ligue des champions. Mais sur le plus long terme, Unai Emery a préféré miser sur Christopher Nkunku. 

Les arrivées de Julian Draxler et Giovanni Lo Celso en janvier 2017 pour renforcer le secteur offensif ont sonné le glas de l'aventure parisienne de Jonathan Ikoné. Il n'avait alors plus le choix que de changer de club s'il souhaitait progresser et obtenir quelques minutes de jeu. Et depuis, la concurrence s'est encore accrue au PSG. Jonathan Ikoné a donc fait le choix judicieux de s'envoler directement pour Lille à la fin de son prêt à Montpellier, sans passer par la case Paris. 

C. P.