RMC Sport

Arsenal: Giroud assure qu'il "peut jouer" avec Lacazette

Malgré son statut de remplaçant à Arsenal et les nombreuses offres reçues, Olivier Giroud n’a pas souhaité quitter Londres cet été. Une volonté qu’il a expliquée dans Team Duga sur RMC, avançant notamment des raisons personnelles. Selon lui, il peut même être complémentaire avec Alexandre Lacazette.

Poussé sur le banc des remplaçants, privé d’un temps de jeu conséquent, barré par la concurrence nouvelle d’Alexandre Lacazette, Olivier Giroud n’a jamais vraiment eu l’intention de quitter les Gunners. Un choix qui s’explique autant par son attachement au club que par des raisons personnelles, comme il l’a confié dans Team Duga sur RMC. "Le choix n°1 a toujours été le choix sportif et l’ambition de jouer dans un grand club. Après, bien sûr qu’il y a la qualité de vie et la situation familiale", a ainsi confié l’attaquant des Bleus.

A lire aussi >> Mercato: Giroud explique pourquoi il n’a pas signé à l’OM

"Encore envie de gagner la Premier League"

"Puis il y a aussi l’aspect financier, a-t-il concédé avec franchise. Mais si je faisais mes choix de club en fonction de ça, je ne serais pas à Arsenal aujourd’hui, je serais ailleurs. Donc, c’est clair pour moi et j’ai encore envie de gagner la Premier League." Tenace, l’ancien Montpelliérain l’est, lui qui doit aujourd’hui faire face à la concurrence d’Alexandre Lacazette. "Une nouvelle concurrence d’un jeune attaquant qui arrive dans un grand club, où il y a forcément une forte concurrence. J’ai toujours fait avec", rappelle-t-il justement.

A lire aussi >> Mondial 2018: "Mentalement je suis prêt", annonce Giroud dans Team Duga

"Une bonne complicité" avec Lacazette

"C’est aussi ce qui anime ma volonté de toujours progresser, de m’améliorer. Aujourd’hui, à 30 ans, j’en ai besoin. Tous les grands clubs ont une forte concurrence", explique l’avant-centre des Bleus. Ce dernier aurait même tendance à être un peu paternaliste avec son partenaire en équipe de France. "C’est bien parce que je m’entends bien avec lui, sur et en dehors du terrain. J’ai essayé de faire en sorte qu’il s’adapte au mieux et je pense qu’on a aussi une bonne complicité sur le terrain et qu’on peut jouer ensemble." Remplaçant donc, mais pas malheureux.

A lire aussi >> Bleus: "J’ai encore envie de me battre", annonce Giroud

>> Retrouvez tous les podcasts de Team Duga ici

>> Ecoutez Team Duga en direct

DC