RMC Sport

Arsenal: le mea culpa de Ian Wright qui s'était moqué des cris de Lacazette

Pour avoir hurlé de douleur sur une faute subie lors de la rencontre entre Burnley et Arsenal, samedi en Premier League, Alexandre Lacazette a été copieusement moqué en Angleterre, notamment par Ian Wright. L'ancien attaquant légendaire d'Arsenal a depuis appelé le Français pour s'excuser.

Après les moqueries, les explications. Samedi, avec ses collègues de "Match of the day", l’émission phare et immuable de la BBC, Ian Wright s’en est pris à Alexandre Lacazette, lui reprochant d’en avoir fait des tonnes après avoir subi une faute lors de la rencontre entre Burnley et Arsenal (1-1), comptant pour la 27e journée de Premier League. Victime d’une charge de l’ancien Amiénois Erik Pieters en seconde période, l’attaquant des Gunners s’est roulé au sol et a surtout hurlé de douleur pendant de longues secondes, peut-être par peur de s’être gravement blessé.

Des cris très, très intenses, mais finalement rien de grave puisqu’il a pu se relever et rapidement reprendre sa place. Pieters, lui, a écopé d’un carton jaune sur cette séquence qui continue de faire polémique en Angleterre, Lacazette étant accusé d’en avoir énormément rajouté. Dès le coup de sifflet final, l’entraîneur de Burnley, Sean Dyche, y est allé de son tacle. "Certains hurlements étaient vraiment bons aujourd'hui. Je n’avais pas entendu ça depuis longtemps", a-t-il lâché, ironisant sur le score que Lacazette aurait pu atteindre au "criomètre".

Les regrets de Ian Wright

Les anciens internationaux anglais Ian Wright, Gary Lineker et Dion Dublin, désormais consultants pour la télévision anglaise, ont été encore plus loin sur le plateau de "Match of the day". Ils se sont amusés à imiter sa chute et ses cris de douleur en tombant de leurs chaises. Pour le plus grand bonheur des internautes. "Cette saison, on remarque que les footballeurs crient beaucoup lorsqu'ils sont touchés, même très légèrement. Mais je pense que nous avons le cri de la saison", a plaisanté Lineker. Lui aussi très dur à l’égard de Lacazette, Ian Wright a toutefois exprimé des regrets.

L’ancien attaquant d’Arsenal (1991-1998) a même tenu à appeler le Français pour lui dire qu’il n’aurait pas dû se moquer de lui comme il a pu le faire. "Je me suis trompé. Je l’ai contacté pour que nous puissions clarifier les choses. Ma plus grosse erreur, ce sont les cris. C’était stupide", a-t-il reconnu dans son podcast Wrighty's House. Tout en ajoutant : "Les hurlements, pour moi, ne sont pas nécessaires."

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR