RMC Sport

Arsenal: un clash entre Alexis Sanchez et ses coéquipiers ?

Alexis Sanchez

Alexis Sanchez - AFP

Remplaçant à la surprise générale lors de la défaite d'Arsenal contre Liverpool samedi (3-1), Alexis Sanchez cristallise l'attention du côté de Londres. D'après le quotidien anglais du "Telegraph", le Chilien aurait été sanctionné par Arsène Wenger après une querelle virulente avec certains de ses coéquipiers la semaine précédant le match.

Son absence dans le onze de départ face à Liverpool (3-1), samedi, a fait la Une de la presse britannique. Démarrant sur le banc à la surprise générale, Alexis Sanchez n'est entré qu'à la pause sur la pelouse d'Anfield et n'a pu empêcher la chute d'Arsenal, malgré une dixième passe décisive donnée cette saison en Premier League. 

A lire aussi >> Le duo Firmino-Mané, le retour de Welbeck, Origi décisif… le débrief de Liverpool-Arsenal

Une dispute houleuse avec ses partenaires

Si Arsène Wenger a avancé des considérations tactiques en conférence de presse pour expliquer la présence du Chilien sur le banc, le Telegraph révèle que cette décision fait suite à des tensions entre l'ancien Barcelonais et ses coéquipiers avant le match. La semaine précédant la rencontre, Sanchez aurait quitté prématurément ses partenaires en pleine séance d'entraînement. Une attitude que ces derniers n'ont nullement apprécié et l'ont fait savoir au manager alsacien dont la sanction a été de reléguer son joueur en tant que remplaçant. 

Ce n'est pas la première fois que le Sud-Américain s'emporte. Agacé par les résultats et l'état d'esprit des Gunners cette saison, il s'est déjà écharpé avec Ramsey et Oxlade-Chamberlain il y a quelques semaines. Contre Bournemouth (3-3), en janvier dernier, il avait aussi laissé éclater sa colère dans le tunnel menant aux vestiaires. Un nouvel épisode qui vient nourrir un peu plus l'incertitude concernant l'avenir de Sanchez, lié jusqu'en juin 2018 avec Arsenal mais dont le départ pourrait se préciser si Arsène Wenger ne part pas cet été. 

A lire aussi >> Arsenal - Olivier Giroud: "Ma conviction est que Wenger va rester"

A lire aussi >> Arsenal : Wenger a refusé 35 M€ par an en Chine