RMC Sport

Chelsea: Jorginho admet "penser au Ballon d’or"

Auteur d’un doublé lors de la victoire de Chelsea cette semaine face à Malmö (4-0), Jorginho fait partie des 30 prétendants au Ballon d’or. Dans une interview accordée au Telegraph ce vendredi, le milieu de terrain, vainqueur du ernier Euro et de la Ligue des champions, se dit heureux de voir son nom associé à une telle distinction.

Vainqueur avec Chelsea de la dernière Ligue des champions et élément indispensable de l’Italie pour conquérir le trophée de l’Euro 2021 l’été dernier, Jorginho (29 ans) a vécu une très belle année. Ses performances au milieu de terrain en club et en sélection ont été tellement marquantes qu’il figure dans la liste des 30 nominés pour le Ballon d’or.

Dans un entretien accordé au Telegraph, l’Italien s’est dit honoré de figurer parmi les favoris pour gagner cette récompense: "C’est dur de ne pas penser au Ballon d’or parce que tout le monde en parle et me dit que je le mérite, ce que j’apprécie beaucoup (…) Si je vais choisir un mot pour décrire tout ça, je dirais irréel. Pouvoir prétendre au Ballon d’or, c’est déjà dur et rare", a-t-il déclaré.

Le joueur des Blues pourra peut-être compter sur un invité de prestige à ses yeux le 29 novembre au Théâtre du Chatelet à Paris: "Si c’est possible, j’aimerais que ma mère soit à la cérémonie avec moi. Je n’ai aucune idée de quelle serait ma réaction si je gagne, mais elle pleurerait certainement! Ce serait inoubliable, fantastique", a-t-il confié.

"Les titres collectifs sont évidemment les plus importants"

Si gagner le Ballon d’or serait un rêve pour Jorginho, ce dernier a tout de même tenu à souligner l’importance du collectif qui, selon lui, prime sur les récompenses individuelles: "Sans le collectif, les récompenses individuelles n’arriveraient pas. Alors comment je pourrais faire passer l’individu avant l’équipe? Je ne peux pas, parce que, sans l’équipe, rien de tout cela n’aurait été possible, jamais tout cela ne serait arrivé. Alors, les titres collectifs sont évidemment les plus importants", a-t-il conclu.

JO