RMC Sport

Leeds: le gardien risque gros pour des insultes racistes en plein match

Troisième de Championship et toujours en course pour la montée en Premier League, Leeds pourrait bientôt perdre son gardien titulaire pour plusieurs semaines. Kiko Casilla est accusé d’injures racistes en plein match. La FA devrait rendre son verdict mercredi.

La terre risque bien de trembler du côté de Leeds dans les prochains jours. Troisième de Championship, l’équipe entraînée par Marcelo Bielsa pourrait être forcée de se passer de son gardien titulaire pendant de longues semaines en raison d’une suspension pouvant aller de huit à douze matchs. Kiko Casilla est suspecté par la Fédération anglaise de football d’avoir proféré des insultes racistes à l’encontre de Jonathan Leko lors de la défaite des Peacocks à Charlton (1-0), le 28 septembre. 

Indiscutable à Leeds

Formé au Real Madrid et doublure de Keylor Navas lors des trois sacres consécutifs en Ligue des champions entre 2016 et 2018, l’Espagnol de 33 ans a rejoint Leeds en janvier dernier. Selon le Daily Mail, la FA devrait rendre son verdict mercredi prochain. Titulaire indiscutable depuis le début de saison en Championship et déjà auteur de huit clean-sheets, Kiko Casilla pourrait coûter cher à son équipe dans la lutte pour la montée en Premier League. 

En son absence, les jeunes Kamil Miazek (23 ans) et le Français Illan Meslier (19 ans) devraient avoir la confiance de Marcelo Bielsa et en profiter pour emmagasiner du temps de jeu. En attendant les résultats de l’enquête, Kiko Casilla sera ben de la partie contre QPR ce samedi. Peut-être son dernier match avant un bon moment.

Jean-Guy Lebreton