RMC Sport

Manchester City-Tottenham: Guardiola défend ses joueurs et ne veut pas être jugé "sur un hors-jeu"

Trois jours après le match fou entre les deux équipes qui a abouti à la qualification du club londonien pour les demi-finales de Ligue des champions, Manchester City accueille de nouveau Tottenham ce samedi (13h30 sur RMC Sport), en Premier League cette fois. Avec un Pep Guardiola qui ne comprend pas les critiques sur la faiblesse mentale de son équipe.

Peut-on juger une équipe à l'aune d'un seul match? Si la Ligue des champions s'érige souvent en juge de paix, elle ne saurait être le seul. Les critiques courent depuis trois jours concernant l'incapacité de Manchester City à atteindre son Graal, malgré un mercato XXL et des ambitions de jeu. Trois jours après son élimination en quart par Tottenham, le champion d'Angleterre retrouve les Spurs ce samedi (13h30), pour la 35e journée de Premier League.

Amené à évoquer la capacité de réaction de ses joueurs, Pep Guardiola est revenu sur les soit-disant failles mentales des Cityzens. "La situation est différente, insiste le Catalan sur Sky Sports. Je ne comprends pas pourquoi les gens doutent de la force mentale de cette équipe, qui a accompli ces deux dernières années ce qu'aucune équipe n'était parvenue à faire dans l'histoire du football anglais." Une référence aux records de points, buts et victoires conclus la saison dernière.

>>> Cliquez ici pour voir City-Tottenham et la Premier League sur RMC Sport

"Je ne suis pas jugé sur un hors-jeu ou une main non sifflée"

"Avoir 183 points avec encore cinq matchs à jouer (il cumule deux saisons ndlr), aucune équipe ne l'avait fait avant dans ce pays, poursuit Guardiola. Ce record sera difficile à battre. C'est incroyable. Vous ne pouvez pas engranger autant de points sans être fort mentalement. Nous serons jugés à travers les titres gagnés. Mais cela ne veut pas dire que je dois être d'accord avec ce que pensent les gens. Quand je suis jugé sur une saison, je ne le suis pas sur un hors-jeu ou une main non sifflée." Comme pour rappeler le rôle du VAR trois jours plus tôt.

"J'ai vu mes joueurs souffrir et se battre tous les trois jours durant toute la saison, et c'est pour cela que les seules personnes auxquelles je prête attention, ce sont les supporters, assure l'entraîneur. Ils viennent nous encourager et ils voient qui nous sommes. Cette saison sera extraordinaire, peu importe ce qu'il se passera à la fin." Cela pourrait se finir avec un nouveau titre de champion d'Angleterre et un titre en FA Cup.

A.Bo