RMC Sport

Manchester United: la famille Glazer prête à céder le club mais à un prix très élevé

Selon les informations du Daily Mirror ce dimanche, la famille Glazer, propriétaire de Manchester United depuis 2005, serait prête à vendre le club. Le propriétaire américain réclamerait un prix très élevé, estimé à 4,6 milliards d'euros selon les chiffres rapportés.

La semaine a été agitée pour Manchester United, l'un des douze clubs du projet de Super League européenne. Mais à l'image des cinq autres clubs anglais, les Red Devils ont annoncé leur retrait de ce projet dès mardi soir, face à la pression des supporters mais aussi du gouvernement britannique et des instances du football.

A l'heure où l'équipe entraînée par Ole Gunnar Solskjaer va défier Leeds lors de la 33e journée de Premier League (ce dimanche dès 15h sur RMC Sport 1), le club mancunien se retrouve à la une de la presse anglaise en raison d'une potentielle vente dans un futur pas si lointain.

4,6 milliards d'euros pour vendre

Selon les informations du Mirror ce dimanche, les frères Glazer, propriétaires américains de Manchester, seraient prêts à vendre le club alors que les fans ont appelé à leur départ ces derniers jours. Les Glazer espéraient eux intégrer cette Super League pour augmenter la valeur du club, Joel Glazer avait même été nommé vice-président de la nouvelle compétition. Le prix de vente serait fixé à 4 milliards de livres, soit une somme équivalente à 4,6 milliards d'euros.

Joel et Avram Glazer, à la tête du club depuis 2005 pour un prix d'achat supérieur à 1,1 milliard d'euros, ont toujours déclaré être à la tête de Manchester United sur le long terme. Mais ils seraient désormais disposés à céder le club, à condition qu'une offre suffissante parvienne. Ce qui semble néanmoins peu probable à ce jour et condamne presque les frères Glazer à rester, estimant malgré tout que l'attractivité commerciale de Manchester United reste importante, avec une base de supporters aux quatre coins du globe.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport

Néanmoins, le Mirror indique que les nombreuses critiques depuis l'échec du projet de Super League n'ont pas nécéssairement d'influence sur les propriétaires de Manchester United, déjà très impopulaires depuis plusieurs années.

Ces derniers jours, des centaines de supporters ont exprimé leur mécontentement après ce projet de Super League en bloquant le centre d'entraînement du club. Un échec qui aura au moins pour conséquence le départ du vice-président Ed Woodward, qui a présenté sa démission, qui sera définitivement effective à la fin de la saison.

GL