RMC Sport

"Passe dé", strap, ovation… La 1ère titularisation de Giroud avec Chelsea a été chargée

Entre une première période réussie, marquée par une passe décisive pour Eden Hazard, et une deuxième plus compliquée à cause de coups à la tête et à la cheville, la première titularisation d’Olivier Giroud avec Chelsea face à West Bromwich (3-0), ce lundi soir en clôture de la 27e journée de Premier League, a été riche en émotions.

Olivier Giroud devrait garder durant quelques jours des stigmates de sa première dans le onze de départ d’Antonio Conte avec Chelsea. Aligné d’entrée par l’entraîneur des Blues face à la lanterne rouge West Bromwich Albion (victoire 3-0), en clôture de la 27e journée de Premier League, l’attaquant français n’a certes pas marqué, mais il n’a pas non plus traversé la rencontre comme un fantôme. Tout le contraire, même. Et un ensemble plutôt prometteur.

Hazard-Giroud, ça fonctionne

Si les joueurs de Chelsea, peu inspirés en début de match, ont d'abord peiné pour le trouver, l’ancien attaquant d’Arsenal a pesé sur la défense de WBA, affichant une belle complicité avec Eden Hazard. Après un plat du pied trop mou malgré une passe parfaite du Belge et avant un retourné acrobatique raté, c’est d’ailleurs à Hazard que le Français a offert son 10e but en PL d’une remise parfaitement dosée dos au but (25e).

Touché au crâne et à la cheville

Malgré sa bonne volonté, Olivier Giroud a dû aussi composer avec une défense de WBA très rugueuse. Durant le dernier quart d’heure de la première période, il a reçu (involontairement) le pied d’Hegazy sur son crâne, ce qui lui vaudra d’être strappé jusqu’à sa sortie. Mais ce n'était pas fini. Quelques minutes plus tard, le champion de France 2012 a pris, sur sa cheville gauche, un vilain et douloureux tacle par derrière signé Jonny Evans, logiquement averti par l’arbitre.

Deux coups qui auront sans doute des conséquences sur les mauvais choix et le déchet du Français au retour des vestiaires. Cela n’empêchera pas Stamford Bridge de lui réserver des applaudissements nourris à sa sortie du terrain… en grimaçant.

A lire aussi>> Liverpool: la photo impressionnante des pieds congelés de Lallana

AB