RMC Sport

Premier League: inarrêtable, Manchester City domine Arsenal après une entame folle

Manchester City a dominé Arsenal (1-0) et enchaîné un 13e succès d'affilée en Premier League ce dimanche (18 victoires de suite toutes compétitions confondues). Le leader est inarrêtable.

L’élève a encore beaucoup à apprendre du maître. Le Manchester City de Pep Guardiola est allé s’imposer (1-0) sur la pelouse d’Arsenal, une équipe entraînée par son ancien adjoint Mikel Arteta, portant son avance à dix unités sur son plus proche poursuivant, en tête de la Premier League. Les Gunners ont hypothéqué leurs chances de bien figurer à l’Emirates en encaissant un but très rapidement, qui plus est largement évitable, sur coup de pied arrêté.

Complètement oublié par une défense londonienne très (trop) passive, l’insatiable Raheem Sterling (buteur lors des trois derniers déplacements de son équipe à Arsenal) a réussi à placer une tête (oui, une tête…) devant Holding pour tromper Bernd Leno, livré à lui-même. Absolument pas rassasiés par cette entame tonitruante, les Cityzens ont appuyé sur l’accélérateur, étouffant des Gunners incapables de contenir les vagues offensives.

Des Gunners trop timides

L’impression de maîtrise et de force a été telle, pendant un quart d’heure, que les joueurs de Guardiola ont donné le sentiment qu’ils allaient marquer sur chacune de leurs incursions dans le camp adverse. Un monde d’écart séparait alors les deux équipes. Mais les Cityzens n’avaient cadré qu’une seule frappe à la pause (en dehors du but de Sterling). Et la partie s’était déjà rééquilibrée. Arsenal est progressivement revenu dans le match sans toutefois parvenir à inquiéter Ederson.

Ne souhaitant pas se contenter de ce maigre avantage, Manchester City a cherché à inscrire ce deuxième but, et n’a pas été loin d’y parvenir au retour des vestiaires. Un lob du Belge Kevin De Bruyne, de retour à cette occasion, s’est échoué au ras du poteau (48e), avant une parade décisive de Leno (56e). Une fois n’est pas coutume, les Gunners d’Arsenal n'ont pas trouvé la clé pour dominer, ou ne serait-ce qu’embêter, le leader incontesté et incontestable du championnat d’Angleterre.

Pour la troisième fois de la saison, toutes compétitions confondues, Manchester City a battu Arsenal. Le club de Guardiola est assis sur un matelas confortable de points devant Leicester (et en attendant le match de United), grâce à ce 13e succès de rang, le 18e toutes compétitions confondues. Trop timide, Arsenal manque une belle opportunité de passer devant Tottenham au classement. Très loin des places européennes, les Gunners goûtent à une nouvelle saison sans saveur.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport