RMC Sport

Premier League: vers un rejet du championnat à 18 clubs proposé par Liverpool et Manchester United

La visioconférence prévue ce mercredi entre les 20 clubs de Premier League devrait marquer l'opposition d'une majorité d'équipes aux propositions des Reds et des Red Devils qui veulent aussi supprimer la Coupe de la Ligue.

La réunion par visioconférence entre les 20 clubs de Premier League promet d'être animée ce mercredi. Le projet "Big Picture" présenté la semaine dernière par Liverpool et Manchester United est au menu des discussions et devrait recevoir l'opposition d'une majorité d'équipes.

"Il est très peu probable que ce plan, tel que dévoilé publiquement, reçoive beaucoup d'appuis parmi les clubs de Premier League", a prévenu le président d'Aston Villa, Christian Purlow, sur les ondes de la BBC. Sky Sports lui a emboîté le pas en assurant que seuls six clubs soutiendraient "Big Picture". Bien loin des 14 votes requis pour valider le projet.

Avec leurs idées de réformes du football anglais, Liverpool et Manchester United se sont attirés les foudres de nombreux acteurs, dont la Premier League qui avaient critiqué le projet dès sa présentation.

La réduction de la Premier League à 18 clubs, la suppression de la Coupe de la Ligue et du Community Shield et le pouvoir accru donné aux clubs "historiques" ont aussi fait polémique.

Un projet étrillé par la Fédération

En échange, "Big Picture" promet un fonds de 250 millions de livres (276 millions d'euros) pour les divisions inférieures et 25% des futurs droits TV. Le projet a également été dénoncé par la Fédération anglaise et son président Greg Clarke selon le Daily Mail.

"La future réforme doit profiter aux clubs, aux supporters et aux joueurs, pas juste aux bilans comptables de quelques-uns. Dans ces temps difficiles, l'unité, la transparence et l'intérêt général doivent primer sur les intérêts particuliers", a prévenu Clarke dans une lettre aux clubs.

Le tabloïd donne même le nom de six clubs vent debout contre ce plan: Brighton, Burnley, Crystal Palace, Fulham, Sheffield United et West Bromwich. En ajoutant l'opposition d'Aston Villa et son président, cela suffirait déjà pour enterrer "Big Picture".

SSa