RMC Sport

Tottenham: la blague de Mourinho sur l'exclusion de Manchester City par l'UEFA

Interrogé sur la sanction dont a écopé Manchester City, exclu des Coupes d’Europe pour les deux prochaines saisons pour avoir enfreint les règles du fair-play financier, José Mourinho a réagi à sa façon. Avec malice et ironie.

Il n’a pas pu s’empêcher d’esquisser un petit sourire. Interrogé ce dimanche sur la sanction dont a écopé Manchester City, exclu des Coupes d’Europe pour les deux prochaines saisons, José Mourinho a répondu avec humour.

"Je ne perds pas une seule minute à analyser ce que l’UEFA et la Fifa doivent analyser. Si j’entre dans une analyse, je dois demander si l’équipe qui a terminé deuxième en 2018 va être championne? Ce serait intéressant. Blague mise à part, j’attends calmement", a déclaré le technicien portugais en conférence de presse, après la victoire de Tottenham à Aston Villa (3-2) lors de la 26e journée de Premier League.

"Manchester City a le bénéfice du doute"

Sanctionné pour avoir enfreint les règles du fair-play financier et gonflé ses recettes de sponsoring sur la période 2012-2016, Manchester City pourrait aussi être pénalisé sur la scène nationale. Voilà pourquoi Mourinho, qui avait hissé Manchester United à la deuxième place de la Premier League il y a deux ans derrière les Skyblues, a plaisanté sur le sujet. S’ils n’ont a priori pas d’inquiétude à avoir pour leur titre de 2018, les Cityzens pourraient être déchus de leur titre de 2014, selon le Daily Mail. Un éventuel retrait de points pourrait intervenir à titre rétroactif.

A en croire le média britannique, qui emploie le conditionnel, un doute subsisterait également à propos du titre de champion conquis deux ans plus tôt, en 2012, par Manchester City. "D’après ce que j’ai compris, ils ont été punis par l’UEFA, mais ils ont la possibilité de faire appel. Je pense que jusqu’à cet appel, Manchester City a le bénéfice du doute. Nous verrons s’ils sont punis ou non. Je n’ai rien de plus à dire à ce sujet", a ajouté Mourinho. Dans un communiqué, Manchester City, qui a également écopé d’une amende de 30 millions d’euros, a effectivement annoncé son intention de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport.

RR