RMC Sport

AC Milan: but, csc et penalty provoqué, la drôle de soirée de Theo Hernandez

D'abord buteur dimanche soir lors de la victoire de l'AC Milan à Bologne (3-2), à l'occasion de la 15e journée de Serie A, Theo Hernandez a ensuite marqué contre son camp, avant de provoquer un penalty en fin de match.

L’AC Milan enchaîne. Une semaine après avoir gagné à Parme (1-0), les Rossoneri ont dominé Bologne (3-2), dimanche, à l’occasion de la 15e journée de Serie A. Un succès qui leur permet de se hisser à la 10e place du classement et de rester dans la course aux places européennes. Au stade Renato Dall'Ara, le match a surtout été marqué par la prestation très paradoxale de Theo Hernandez.

Après l’ouverture du score de Krzysztof Piatek sur penalty (15e), le latéral gauche français de 22 ans a fait le break en surgissant dans la surface pour reprendre un centre de Suso (32e). Malheureux, il a ensuite permis aux locaux de se relancer en trompant Gianluigi Donnarumma sur corner (40e).

Co-meilleur buteur du Milan en Serie A

Décidément dans tous les coups, ou presque, Hernandez a provoqué un penalty en fin de match en accrochant Riccardo Orsolini dans la surface. Nicola Sansone s’est chargé de le transformer d’un tir croisé du droit à ras de terre (84e). Entre-temps, Giacomo Bonaventura avait permis à Milan de se détacher sur une belle frappe enroulée du gauche au retour des vestiaires (46e). Hernandez, lui, a confirmé qu’il avait encore des progrès à faire sur le plan défensif, tout en se montrant encore très actif dans son couloir et décisif pour son équipe. Avec déjà quatre buts inscrits cette saison en championnat, il est le meilleur buteur du club milanais, à égalité avec Piatek.

Cédé par le Real Madrid à Milan l’été dernier pour un montant estimé à 20 millions d’euros, il avait manqué les deux premières journées de championnat en raison d’une blessure à une cheville, avant de rapidement s’imposer comme un titulaire indiscutable. De quoi espérer bientôt une convocation en équipe de France? "Avant d’y penser, il faut travailler. Mais oui, j’ai envie d’y aller, de rejoindre Lucas (son frère) un jour", avait-il confié le 1er décembre dernier dans les colonnes de L’Equipe.

RR