RMC Sport

AS Roma: violemment ciblé par Mourinho, Karsdorp avance une détresse psychologique et sèche l'entraînement

Violemment critiqué par José Mourinho après une mauvaise entrée en jeu contre Sassuolo le 9 novembre, Rick Karsdorp ne s'est pas présenté à la reprise de l'entraînement avec la Roma il y a trois jours. Selon la presse italienne, il a présenté un certificat médical qui laisse sceptique le club italien.

Le "traître". C'est avec ce mot que José Mourinho avait parlé de Rick Karsdorp, après le match nul (1-1) de la Roma contre Sassuolo le 9 novembre dernier. Depuis, une courte pause est passée avant la reprise de l'entraînement il y a trois jours. Le latéral droit, qui dit souffrir de détresse psychologique d'après la presse italienne, ne s'y est pas présenté. Le club serait sceptique.

Pour la troisième journée consécutive, Rick Karsdorp ne s'est pas présenté à Trigoria, manquant la séance d'entraînement d'aujourd'hui et la mini-tournée au Japon jusqu'à mardi prochain. Actuellement en Hollande auprès de sa famille, le joueur invoque un énorme mal-être qui ne lui permet pas de s'entraîner avec le groupe dirigé par José Mourinho.

L'arrière latéral a, d'après la Gazzetta dello Sport, expliqué la situation à son club. Il a même présenté un certificat signé par un médecin et ne semble pas enclin à retourner en Italie après avoir été vivement critiqué par son entraîneur. Le club ne serait pas convaincu de ses explications mais se dirait prêt à l'aider.

Mourinho y est allé fort

Les malheurs du latéral droit de 27 ans ont commencé lorsque Mourinho l'a lourdement critiqué après le match contre Sassuolo le 9 novembre. Entré en jeu à la 65e minute, il a été accusé par son coach de ne pas avoir témoigné sa joie sur l'ouverture du score de Tammy Abraham, mais surtout de s'être montré passif sur l'égalisation d'Andrea Pinamonti cinq minutes plus tard.

A la fin du match, les caméras italiennes étaient braquées sur les deux hommes, qui ont eu un vif échange, Karsdorp ne semblant pas vraiment d'accord avec les reproches faits par le Portugais. "Tu peux dégager en janvier", a alors lâché le technicien portugais, obligeant les joueurs et le staff à séparer les deux hommes.

En conférence de presse, la tension n'était semble-t-il pas du tout retombée. Au Special One d'en rajouter une couche: "Les efforts de l’équipe sur la pelouse ont été trahis par un joueur qui a eu un comportement non professionnel. J’avais seize joueurs sur le terrain, mais je n’ai aimé la prestation que de quinze d’entre eux. Le joueur concerné devra chercher une nouvelle équipe en janvier. C’est une honte."

"Je suis surpris des déclarations de Mourinho, qui s’adresse à Rick sans jamais citer son nom. Nous voulons une explication du club sur les propos de l'entraîneur et pourquoi il les a tenus", avait déclaré son agent à la télévision néerlandaise NOS. Le jouer n'a depuis plus joué le moindre match avec le maillot romain, et la situation semble loin d'être réglée.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport