RMC Sport

Fraude fiscale: Cristiano Ronaldo négocie une grosse amende à la place des deux ans de prison

Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo - FABRICE COFFRINI / AFP

Le tribunal de Madrid a appelé Cristiano Ronaldo à comparaître devant un juge le lundi 14 janvier 2019, pour ratifier l'accord conclu avec le fisc espagnol en juin, après avoir été accusé d'avoir fraudé 14,7 millions d'euros. Selon le quotidien AS, son avocat va proposer une impressionnante somme d'argent pour supprimer la peine de prison de deux ans.

L'affaire de fraude fiscale de Cristiano Ronaldo est sur le point de prendre fin. Le joueur de la Juventus devra se rendre à Madrid le 14 janvier prochain, pour comparaître devant un juge à la suite des accusations de fraude fiscale dont il fait l'objet, rapporte le quotidien espagnol AS.

Il sera reconnu coupable de quatre infractions fiscales, commises entre 2011 et 2014 alors qu'il évoluait au Real Madrid, dont le montant total s'élève à 14.768.897 euros. Il devra accepter lors de l'audience une peine de deux ans de prison, qu'il ne sera pas obligé de purger puisqu'il n'a pas d'antécédent judiciaire. 

Sur les pas de Messi

Si l'amende de 18,8 millions qui lui a été infligée en juin a déjà été payée, Cristiano Ronaldo doit tout de même se présenter devant le procureur, pour ratifier cet accord conclu avec le fisc, comme l'oblige la loi espagnole. Et le quintuple Ballon d'or espère bien à cette occasion que sa peine de prison sera effacée de son dossier, pour qu'il ne soit pas obligé de passer par la case prison en cas de nouvelle infraction. 

Comme l'explique AS, son avocat Me José Antonio Choclán, essaye de faire remplacer la peine de prison par une grosse amende supplémentaire, de 375.000 euros. La justice n'a pour le moment pas donné suite à ces négociations, mais le verdict devrait être rendu le 14 janvier. En 2017, Lionel Messi, lui aussi accusé de fraude fiscale, avait réussi à transformer sa peine de prison en une amende supplémentaire. 

C. P.