RMC Sport

Juve: en pleine polémique pour une "fête" illégale, Dybala s'excuse

Paulo Dybala

Paulo Dybala - AFP

Paulo Dybala et deux de ses coéquipiers à Turin ont été épinglés pour avoir participé à une fête illégale mercredi, en pleine pandémie de Covid-19. L'attaquant argentin s'est excusé ce jeudi sur son compte Instagram, alors qu'il risque des sanctions de la part de la Juventus.

Place aux excuses pour Paulo Dybala. L'attaquant de la Juventus a été pointé du doigt, comme deux de ses coéquipiers (Arthur et Weston McKennie), pour avoir participé à une fête illégale organisée par le joueur américain. L'information a agité la presse italienne ce jeudi, alors que le couvre-feu est toujours en vigueur en Italie.

Paulo Dybala était présent dans la villa de McKennie, comme une vingtaine de personnes. Les forces de l'ordre, sollicitées par le voisinage, sont intervenues un peu avant minuit pour mettre fin aux festivités. Pour avoir violé les règles sanitaires, tous les participants de cette soirée seront sanctionnés.

"J'ai fait une erreur et je m'en excuse"

Paulo Dybala a pris la parole sur ses réseaux sociaux pour s'excuser. "Je sais que dans une période difficile avec le Covid-19, il aurait mieux valu ne pas faire cette erreur, j'ai eu tort de rester dîner. Ce n'était pas une fête, a quand même tenu à préciser le joueur dans une story sur Instagram. Mais j'ai quand même fait une erreur et je m'en excuse."

Les trois joueurs de la Juventus vont devoir être mis à l'isolement ces prochains jours et seront certainement sanctionnés, avec une lourde amende de la part du club. La situation fait désordre à Turin. D'autant plus que Leonardo Bonucci a été contrôlé positif au coronavirus, à son retour du rassemblement avec l'Italie pour les éliminatoires du Mondial 2022. Si le défenseur loupera le derby samedi en championnat face au Torino, reste à savoir si la Juve sanctionnera aussi ses trois joueurs présents à cette soirée par une non convocation.

Dybala
Dybala © Instagram
GL