RMC Sport

Juventus: la fédération italienne ouvre une enquête contre Suarez

Une enquête a été ouverte au sein de la fédération italienne après que Luis Suarez ait triché au test pour obtenir la nationalité italienne afin de faciliter une éventuelle signature à la Juventus.

Le court passage de Luis Suarez en Italie ne va pas en rester là. Alors que l’Uruguayen ne signera finalement pas avec les Bianconeri, la fédération italienne va enquêter sur le trucage de son examen lui permettant d’obtenir la nationalité italienne et ainsi libérer une place d’extracommunautaire au club.

Suarez avait obtenu les réponses à l'avance

Selon les médias italiens, une enquête vient d’être ouverte par le parquet de la fédération pour examiner le fameux examen, considéré comme une "farce". Son chef Giuseppe Chinè aurait également demandé les documents de l’enquête de la magistrature de Pérouse, où le joueur avait passé ce test.

Pour obtenir la nationalité italienne et ainsi faciliter une éventuelle signature à la Juve, Luis Suarez devait valider un examen de langue de niveau B1 mais, après une enquête du procureur local, il s’est avéré que le buteur du Barça avait triché. "El Pistolero" aurait obtenu les réponses et son résultat à l’avance, et ne parlerait absolument pas la langue, selon les écoutes des responsables de l’Université. Ce qui lui empêchera donc d’obtenir la nationalité et l’éloigne de la Vieille Dame.

La Juventus pas inquiétée

Concernant l’enquête, elle ne viserait pas la Juventus, selon l’avocat du club contacté par La Stampa. Luigi Chiappero indique au quotidien italien qu’il n’y a "pas eu de pression de la Juventus" et que cette "blague" avait été faite alors qu’un transfert de l’attaquant avait déjà été abandonné par le club turinois. L’enquête vise donc seulement les responsables de l’Université de Pérouse, complices de cette triche, et ni le club ni l’entourage du joueur, selon La Nazione.

JAu