RMC Sport

Juventus: Morata comprend le "problème" de Ronaldo

Alvaro Morata assure que Cristiano Ronaldo n’est "pas malheureux" à la Juventus même s’il comprend les raisons du Portugais de pester contre la crise de résultats de l’équipe actuellement.

La deuxième élimination consécutive de la Juventus en huitièmes de finale de la Ligue des champions a relancé les rumeurs sur l’avenir de Cristiano Ronaldo (36 ans). Le Portugais se retrouve au cœur des critiques pour son attitude et son esprit trop focalisé sur les statistiques. Il signe pourtant une saison très prolifique (30 buts en 34 matchs) mais la question d’un départ l’été prochain enfle dans la presse même s’il est encore sous contrat jusqu’en 2022.

Interrogé par la Cadena Ser mardi, Alvaro Morata, son coéquipier à la Juventus, a reconnu un certain mécontentement chez le quintuple Ballon d’or en soulignant que cet état d’esprit animait toute l’équipe en raison de la crise de résultats actuelle. "Au final, tous les joueurs sont critiqués", rappelle l’attaquant espagnol.

"Ce qui se passe, c'est que personne n'a tous les titres que possède Cristiano, ajoute Morata. Il est clair que cela nous concerne tous et celui qui dit le contraire ment. Je suis le premier à savoir que je suis critiqué."

Mais cette mauvaise passe semble particulièrement agacer "CR7". "Il a l'habitude de disputer 5 ou 6 finales de Ligue des champions, conclut-il. Ce n'est pas lié à Juve. Je le vois heureux ici. Il est content du groupe. Le problème est qu'il a l'habitude de gagner."

"Je ne pense pas que Cristiano soit malheureux à la Juve"

"Je n'aimerais pas être l'équipe contre laquelle il joue après un match où il a été critiqué parce qu’il fait toujours la même chose, sourit l'ancien joueur de Chelsea. Je ne vais pas expliquer maintenant qui est Cristiano Ronaldo. Je ne pense pas que Cristiano soit malheureux à la Juve, s'il était dans un autre club, ce serait pareil."

Morata n’a pas parlé de l’avenir avec l’ancienne star du Real Madrid, où son nom est murmuré pour un retour l’été prochain. Mais il reconnait que les signaux peuvent laisser croire à une incertitude sur la suite de son aventure turinoise. "Cela peut donner ce sentiment, mais si cela lui était arrivé dans un autre club, ce sûrement serait la même chose."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"Quand nous sommes hors du terrain, nous essayons de ne pas parler de football, nous parlons davantage d'actualité, précise-t-il. Nous essayons d'éviter un peu le football, de parler de la situation pandémique."

L’opération déminage de Morata laisse tout de même entrevoir une certaine lassitude chez Ronaldo, très ambitieux pour la fin de sa carrière qu’il rêve en apothéose avec un nouveau titre en Ligue des champions. Et ses échecs répétés avec la Juventus semblent bien le contrarier.

NC