RMC Sport

Cassano tacle encore Ronaldo: "Il pense à ses records"

Antonio Cassano s'est une fois de plus montré très critique par rapport aux prestations de Cristiano Ronaldo avec la Juventus. L'ancien international italien l'a taclé dans un entretien accordé sur la chaîne Twitch de Christian Vieri.

Au cas où il y aurait encore un doute: Antonio Cassano n'est pas un grand fan de Cristiano Ronaldo. L'ancien international italien, qui s'est déjà fait remarquer ces dernières semaines par des prises de position pour le moins tranchées sur la star portugaise, en a remis une couche. Cela s'est encore passé sur Bobo TV, l'émission en vogue de Christian Vieri sur Twitch.

Au lendemain de la nouvelle défaite embarrassante de la Juventus contre Benevento (1-0), Antonio Cassano a de nouveau estimé que Cristiano Ronaldo était désormais un handicap pour son équipe. "Si vous avez choisi de jouer un certain type de football, Ronaldo n'est pas bon. C'est quelqu'un à qui il faut donner la balle, mais qui marque en pensant à ses records. Ronaldo n'est plus ce qu'il était il y a quatre ans", a déclaré l'ancien attaquant, pointant l'évolution du profil de "CR7" et son égocentrisme.

L'ère Allegri regrettée

Antonio Cassano en a profité pour rappeler que la Juve était dans une excellente situation sous Massimiliano Allegri, parti en 2019 après la première saison de Cristiano Ronaldo en Serie A. "La Juventus s'est débarassée d'un coach qui, sur les 20 ou 30 dernières années, a produit le meilleur football en Italie. Mais il avait un problème: Cristiano Ronaldo. Ça l'a été aussi pour Sarri et ça l'est pour Pirlo", a-t-il repris, selon la retranscription de Goal Italia.

"La Juve s'est déjà brûlée l'an dernier, parce que Sarri n'a pas su trouver l'alchimie entre Cristiano Ronaldo et les autres joueurs, a ajouté le polémiste. Alors qu'est-ce que vous faites? Vous prenez un autre coach, qui veut jouer au football. Mais l'obstacle Cristiano Ronaldo est toujours là".

Enfin, Antonio Cassano a pointé un autre problème: l'influence néfaste qu'aurait Cristiano Ronaldo sur les jeunes du club. "Kulusevski, par exemple, est bridé. Il n'est pas libre, et il cherche toujours Ronaldo".

JA