RMC Sport

Où en est Marley Aké, passé de l’OM à la Juve en janvier dernier?

Le jeune attaquant français Marley Aké est en Italie depuis bientôt un an et continue son travail d’acclimatation à la Juventus. S’il n’a pas encore débuté avec l’équipe première, il est devenu un joueur important de l’équipe U23 en troisième division italienne.

Le 28 janvier dernier, la Juventus annonçait un énième double transfert. Après deux opérations de ce type avec le Barça (Arthur - Pjanic et Matheus Pereira - Alejandro Marques), deux autres avec Manchester City (Danilo - Joao Cancelo et Felix Correia - Pablo Moreno) ainsi que celle avec la Roma (Luca Pellegrini - Leonardo Spinazzola), le club piémontais officialisait l’arrivée de Marley Aké contre un chèque de huit millions d’euros et le départ dans l’autre sens de Franco Tongya pour la même somme. Si le mécanisme comptable est bien compris de tous, un an plus tard, il est temps de faire un bilan des premiers mois de l’ancien joueur de l’OM de l’autre côté des Alpes.

Marley Aké est devenu titulaire dans l’équipe U23 de la Vieille Dame. Elle est l’unique équipe réserve professionnelle d’Italie, puisque la Juve a été le seul club à saisir cette opportunité créée par les autorités sportives italiennes en 2018. Le but pour le club turinois est de pouvoir faire jouer ses nombreux jeunes joueurs sous contrat à un niveau supérieur au championnat Primavera, la compétition des U19. En troisième division italienne, les jeunes talents affrontent des joueurs adultes à un degré de compétitivité plus relevé.

Une progression tactique et physique

Habitué à jouer à un poste offensif excentré, Marley Aké a découvert d’autres réalités sous le maillot de la Juve depuis son arrivée. Aligné comme milieu droit et même parfois au poste de latéral comme contre Mantova et Seregno, il développe une certaine polyvalence avec les Bianconeri. "Je n'ai pas les caractéristiques d'un latéral, mais je peux y jouer", confiait-il mi-novembre après le match contre Fiorenzuola, où le jeune ailier français en a profité pour marquer deux buts, sur deux frappes des deux pieds. "Aujourd'hui, j'ai essayé de frapper au but à plusieurs reprises et je suis content d'avoir contribué à cette victoire, ajoutait-il. C'est certainement le bon chemin. On doit continuer sur cette voie pour obtenir des résultats importants comme aujourd’hui."

Il est également revenu sur son adaptation à un football très différent où la rigueur tactique est une composante essentielle du quotidien des jeunes footballeurs: "L'entraîneur me fait beaucoup travailler tactiquement, c'est là où je peux progresser ainsi que sur l'aspect défensif." Marco Baridon, rédacteur pour le site spécialisé Juventusnews24, et suiveur de l’équipe U23, confirme les progrès: "Il a énormément progressé depuis le début de la saison, par rapport à ses premiers mois ici où il devait d’abord s’adapter à ce nouveau type de football. Lamberto Zauli (l’entraîneur, ndlr) l’a fait jouer à plusieurs postes et c’est sur cet aspect qu’il a peut-être le plus évolué: il travaille sur les phases sans ballon à un niveau difficile pour les jeunes joueurs."

Sa transformation physique avait interrogé de nombreux supporters de l’Olympique de Marseille il y a quelques semaines, après la publication d’une photo sur les réseaux sociaux du joueur. Comme beaucoup de jeunes étrangers arrivant en Italie, le travail en salle, avant et après les entraînements et l’exigence de tous les instants aboutissent souvent à une prise de muscle assez rapide.

Quelles perspectives?

Convoqué à trois reprises pour des matchs de l’équipe première par Andrea Pirlo la saison passée (Verona, Spezia et Lazio), Marley Aké n’était pas entré en jeu et n’a donc pas encore fait ses débuts professionnels. L’arrivée de Massimiliano Allegri a aussi apporté son lot de différences. Là où Pirlo semblait enclin à donner leurs premières minutes de jeu à certains jeunes (Dragusin, Fagioli, Di Pardo, Rafia, Correia, Wesley), Allegri s’avère plus rigide.

"Le chemin dessiné par l’actuel entraîneur de la Juve est de d’abord passer par un prêt, majoritairement en Serie B", confirme Marco Baridon. En effet, cet été, les six jeunes ayant débuté la saison passée avec Pirlo ont été envoyés en prêt, en plus d’autres jeunes comme Filippo Ranocchia. Mais tout n’est pas perdu pour Marley Aké. Sur la pelouse de Chelsea ce mardi soir, le défenseur belge Koni de Winter, 19 ans, a fait sa première apparition avec l’équipe première, lors des dix dernières minutes de la rencontre.

Cet été, Marley Aké avait disputé quelques minutes lors des premiers matches amicaux de la saison contre Cesena et Monza. S’il n’a pas encore débuté avec les professionnels, l’ancien Marseillais demeure satisfait de son choix de rejoindre l’Italie.

"Je me sens plus fort, c'est pour ça que je suis venu à la Juve, commentait-il il y a quelques jours. Je sens que j'ai progressé et je pense que la Juve était le meilleur choix pour cela." Les rencontres de Coupe d’Italie arriveront dans moins de deux mois et s’il continue à être performant avec les U23 (4 buts, 2 passes décisives), une première convocation cette saison pourrait bien tomber. Alors qu’il fêtera ses 21 ans début janvier, un beau cadeau d’anniversaire pourrait arriver avec quelques semaines de retard.

Johann Crochet