RMC Sport

Pizza dans le réservoir d’essence, baume chauffant dans le caleçon… les pires blagues de Franck Ribéry

Franck Ribéry a annoncé ce vendredi la fin de sa carrière à l’âge de 39 ans. Un parcours exceptionnel marqué par des titres, des buts, des dribbles mais aussi beaucoup de blagues qui ont contribué à sa légende.

Sel, moutarde, dentifrices… ses grands classiques

Faciles et efficaces: de la moutarde ou du dentifrice sur les poignées de portes (Lukas Podolski en a fait les frais) ou du sel dans le coca pendant les repas. Les chambres d'hôtel sont aussi son terrain de prédilection. "Il se débrouillait pour récupérer la carte de ta chambre, ouvrait ton lit, mettait de la mayonnaise au niveau des pieds et refaisait ton lit", se souvient Habib Beye, son partenaire à l’OM dans le magazine Surface.

Le jour où il fait croire à Jean Fernandez qu’il signe à Monaco plutôt qu’à l’OM

En 2005, Jean Fernandez, alors entraîneur de l’OM et ex-coach de Ribery à Metz, réalise un joli coup en enrôlant celui qui vient de résilier son contrat avec Galatasaray. Sauf qu’avant de signer à l’Olympique de Marseille, Ch’ti Frank passe un petit coup de fil à son ex-futur entraîneur. "J’étais en voiture à Avignon, se souvient Jean Fernandez. Il m’a dit : ‘’Coach, j’ai quelque chose de très important à vous dire. Cela ne va pas vous plaire. J’ai rencontré les dirigeants de l’AS Monaco et je m’apprête à signer avec eux.’’ J’étais sous le choc. Je transpirais comme jamais… Ma chemise était trempée. Après de longues secondes, Franck m’a lancé : ‘’Calme, c’est une blague ! N’ayez crainte, comme promis, je viens à Marseille’."

Du baume chauffant dans le caleçon de Valbuena

A son arrivée à l’OM, Mathieu Valbuena est l’un des souffre-douleur de Franck Ribéry. Le Boulonnais en fait voir de toutes les couleurs à Petit Vélo. Il lui coupe ses bouts de chaussettes, déplace et gare sa voiture dans le parking de la réserve, la remplie de papier journal ou l’entoure de papier toilette mouillé. Un autre jour il la remplace par une petite voiture type Majorette sur sa place de parking. Habib Beye se souvient aussi du jour où Ribéry a mis une fine couche de Dolpic (un baume chauffant, ndlr) dans son caleçon. "Mathieu l'a enfilé, puis est parti en voiture, raconte le consultant Canal+. Il a été obligé de s'arrêter sur l'autoroute pour enlever son caleçon tellement ça le brûlait!"

Il s’est aussi "attaqué" à Oliver Kahn

Avec Daniel Van Buyten, le numéro 7 a osé faire une blague à la légende Oliver Kahn, pas réputée pour être la plus joviale ni la plus aimable des stars bavaroises. Perché sur le toit du centre d’entraînement, les deux ex-Marseillais réussissent l’exploit d’asperger d’eau glacée le gardien de but allemand sans que ce dernier ne prenne la mouche. Fort.

Ribéry au volant, danger au tournant

En 2009 lors d’un stage à Dubaï, Franck Ribéry a "l’excellente" idée de prendre le volant du bus du Bayern, histoire de faire le tour du complexe hôtelier. Sauf qu’on ne conduit pas un car comme une voiture de sport ou un tracteur sur la pelouse du Vélodrome (ce qu’il a fait bien sûr). Et après avoir raté une manœuvre, il envoie le bus dans le décor. Avec quelques dégâts mais sans blessé heureusement.

Ribéry-Robben, petites crasses entre amis

Les deux ailiers n’ont jamais cessé de se chamailler au Bayern. Avec le Néerlandais, Ribéry a trouvé du répondant. Après avoir mis de la pizza quatre fromages broyée dans son réservoir d’essence (blague d'actualité), Robben a répondu en tartinant de crème chantilly les sièges de la voiture du Français. Blagues de riches.

Avec la complicité de son pote David Alaba, Franck Ribéry a tenté de faire peur au Dr Braun, membre du staff médical du Bayern. Caché derrière les rideaux, le Français a poussé un énorme cri qui n’a pas effrayé plus que ça le médecin bavarois. Cela n'a pas empeché la scène filmée par l'Autrichien de devenir virale sur les réseaux sociaux.

Aurélien Brossier Journaliste RMC Sport