RMC Sport

Soupçons de "conflit d'intérêt" et "corruption" : la Fifa ouvre une enquête sur Blatter, Valcke et Kattner

Joseph Blatter et Jérôme Valcke

Joseph Blatter et Jérôme Valcke - AFP

Rebondissement supplémentaire à la Fifa, qui avait révélé au mois de juin que Joseph Blatter, président déchu, et ses anciens lieutenants Jérôme Valcke et Markus Kattner s'étaient partagés 80 millions de dollars de « bonus ». Elle annonce ce vendredi avoir ouvert une enquête à leur encontre.

L’étau se resserre autour de Joseph Blatter, l’ex-patron de la Fifa. L’instance dirigeante du football mondial, qui avait révélé en juin dernier que son président déchu et ses anciens lieutenants Jérôme Valcke et Markus Kattner s'étaient partagés 80 millions de dollars "dans un effort coordonné d'enrichissement personnel", a elle-même annoncé ce vendredi avoir ouvert une enquête à leur encontre. Selon elle, les trois hommes s'étaient répartis cette somme à travers des contrats et des compensations, au cours des cinq dernières années.

A lire aussi >> La Fifa va se pencher sur une Coupe du monde à 40 avec plusieurs pays hôtes

Des soupçons de conflit d’intérêt et corruption

La Fifa avait déjà indiqué en juin avoir livré ces informations à la justice suisse et vouloir les partager avec la justice américaine. Vendredi, la chambre d'instruction de la commission d'éthique de l’institution a donc annoncé avoir ouvert une enquête à l'encontre des trois hommes pour des soupçons de "conflit d'intérêt" et "corruption". L'Allemand Markus Kattner, ancien directeur financier devenu secrétaire général après la suspension et le licenciement du Français Jérôme Valcke, est également soupçonné de ne pas avoir respecté son devoir de confidentialité.

A lire aussi >> Fifa : Sepp Blatter plaide sa cause devant le TAS

Décision du TAS toujours en attente pour Blatter

Pour rappel, Joseph Blatter a été suspendu huit ans par la commission d'éthique de la Fifa pour un paiement controversé de 1,8 M€ à Michel Platini, suspension réduite à six ans en appel. La décision concernant le recours auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), n'a elle, pas encore été rendue. Jérôme Valcke a pour sa part été limogé pour son implication présumée dans la revente au marché noir de billets du Mondial 2014 et a été suspendu pour douze ans de toute activité liée au football, suspension réduite à dix ans en appel.

A lire aussi >> Fifa : Gianni Infantino dévoile son salaire

La rédaction avec AFP