RMC Sport

Suède: Ibrahimovic porte plainte pour vandalisme et menace raciste

Zlatan Ibrahimovic a porté plainte ce jeudi après les dégradations contre sa statue aux abords du stade de Malmö. Les supporters locaux ne lui ont pas pardonné son investissement financier au sein du club rival.

Zlatan Ibrahimovic a beau être considéré comme un Dieu vivant en Suède, les supporters de Malmö ne lui ont pas pardonné sa trahison. Ce mercredi, l’ancien buteur du PSG a annoncé qu’il entrait à hauteur de 25% dans le capital du club de Hammarby, rival de l’équipe où il a effectué ses débuts professionnels.

Sans club depuis son départ du LA Galaxy cet automne, Zlatan Ibrhimovic a même vu sa statue être détériorée aux abords du stade de Malmö. Ce jeudi, la police locale a confirmé auprès de l’AFP que l’ancien international aux 116 sélections s’était porté partie civile auprès des autorités pour faire la lumière sur cet incident. "Une enquête est ouverte pour vandalisme et menaces à caractère raciste, a ainsi indiqué un porte-parole de la police de Malmö. Zlatan Ibrahimovic est partie civile."

Le domicile d’Ibrahimovic visé

Outre une lunette de WC et un sac plastique sur la tête de la statue, une injure raciste y a été inscrite demandant la mort du "tzigane" Zlatan Ibrahimovic. Jeudi midi, près de 7.000 personnes avaient signé une pétition demandant le déplacement immédiat de la statue après la "trahison" de Zlatan Ibrahimovic. A Stockholm, la porte du logement de l'ex-vedette du PSG a également été recouverte du mot "Judas".

Cette semaine le buteur de 38 ans a confirmé qu’il ne devrait plus rejouer dans son pays natal d’ici la fin de sa carrière. En Europe, les rumeurs d’un retour en Serie A se sont multipliées ces dernières semaines et notamment du côté de Bologne ou de l’AC Milan.

Jean-Guy Lebreton