RMC Sport

Mercato: après l'Espagne, Raiola et le père d’Haaland attendus en Angleterre ce vendredi

Après Barcelone et Madrid, Mino Raiola, agent d’Erling Haaland, et le père de ce dernier sont désormais attendus en Angleterre pour rencontrer les prétendants de Premier League de la star norvégienne.

Les passages très remarqués de Mino Raiola et Alf-Inge Haaland en Espagne, jeudi, n’étaient que des étapes d’une tournée plus importante. L’agent et le père d’Erling Haaland se sont lancés dans une vaste prospection des clubs intéressés pour le recrutement de le star norvégienne. Cela a même débuté par une rencontre avec les dirigeants du Borussia Dortmund, club avec lequel Haaland est lié jusqu’en 2024, vraisemblablement pour signifier la volonté de ce dernier de partir l’été prochain.

Une fois les dirigeants allemands informés, Raiola et Haaland père ont pris la direction de Barcelone pour s’entretenir avec le président Joan Laporta, puis Madrid pour tâter les intentions du Real. La guerre entre les deux géants est lancée. Mais elle dépasse les frontières. Car le clan Haaland joue sur tous les terrains.

Chelsea, Liverpool et les deux Manchester

Selon Mundo Deportivo, le duo est attendu en Angleterre pour rencontrer plusieurs autres des nombreux prétendants. Des rendez-vous avec les représentants de Chelsea, Liverpool, Manchester United et Manchester City seraient programmés. Les enchères ne dont donc que commencer et la future destination de la nouvelle sensation du football mondial est encore loin d’être connue.

Une chose semble sure, Haaland veut quitter Dortmund qu’il a rejoint janvier 2020 en provenance de Salzbourg. Dans la Ruhr, il poursuit son ascension éclair avec des stats démentes: il a inscrit 33 buts en 31 matchs cette saison au cours de laquelle il est aussi devenu le joueur le plus rapide à atteindre la barre des 20 buts en Ligue des champions (14 matchs).

Officiellement non vendeur, le Borussia ne cèdera pas sa star à moins de 150 millions d’euros. En faisant jouer la concurrence entre les courtisans, le clan Haaland semble faire en sorte que cette barre soit atteinte. La note sera moins salée en 2022 puisqu’une clause libératoire de 75 millions d’euros figurerait dans son contrat à cette période. Malgré la crise financière, il est quasiment assuré qu’aucun des cadors n’aura la patience d’attendre cette échéance.

NC