RMC Sport

Mercato: Ibrahimovic veut prolonger à l’AC Milan

Selon la Gazzetta dello Sport, Zlatan Ibrahimovic (40 ans) souhaite prolonger son contrat à l’AC Milan, qui se termine en juin prochain. Il veut également participer à la Coupe du monde 2022 avec la Suède.

Zlatan Ibrahimovic (40 ans) n’est pas rassasié. Selon la Gazzetta dello Sport, l’attaquant suédois souhaite poursuivre à l’aventure à l’AC Milan avec qui il est lié jusqu’en juin prochain. Il souhaite étendre son bail d’une saison, comme il l’avait fait en avril 2021 jusqu’en juin 2022. L’ancien joueur du PSG était revenu au sein du club lombard en janvier 2020 après avoir passé un peu moins de deux aux Etats-Unis (au Los Angeles Galaxy).

Il a contribué à qualifier le club pour la Ligue des champions cette saison et se sent bien dans cette équipe où il encadre de jeunes joueurs. Malgré quelques pépins physiques (genou, tendon d’Achille), Ibrahimovic a inscrit huit buts en 15 matchs de Serie A cette saison (Milan est 3e à quatre longueurs de l’Inter, leader avec un match en moins). En plus de vouloir mener les Rossoneri vers un titre, il nourrit une autre ambition personnelle: celle de disputer la prochaine Coupe du monde avec la Suède l’hiver prochain au Qatar.

"Sur le terrain, je me sens jeune"

Le joueur était sorti de sa retraite en 2021 après cinq ans loin de l’équipe nationale avec l’objectif de disputer l’Euro. Mais une blessure au genou l’a finalement poussé à déclarer forfait. Il a repris avec la sélection en novembre dernier. La Suède devra passer par les barrages pour décrocher son billet pour le Mondial. Suspendu, Zlatan manquera la demi-finale face à la République tchèque le 24 mars. Il sera en revanche de retour pour une potentielle finale contre le vainqueur du match entre la Russie et la Pologne, dont le vainqueur ira au Qatar. Après avoir manqué le Mondial 2018, Zlatan a toujours faim.

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

"L'âge est un défi, confiait-il récemment dans L’Equipe. Sur le terrain, je me sens jeune, parce que ma tête pense vite et, dans la pensée, j'ai l'impression que je réussis à tout faire comme il y a dix ans. Mais ensuite, le physique doit suivre la tête et il ne la suit pas toujours. C'est la vie, le corps change. Aujourd'hui, le but est de gérer le physique. Après 35 ans, c'est le corps qui dicte le calendrier."

NC