RMC Sport

Mercato: l'agent de Camavinga fait le point sur sa situation à Rennes

Jonathan Barnett s'est exprimé ce vendredi sur l'avenir d'Eduardo Camavinga et le prochain mercato estival. L'agent du milieu français a rappelé qu'il se sentait bien au Stade Rennais mais qu'il rêvait de jouer dans l'une des meilleures équipes du monde dans les années à venir.

Chouchou du public breton depuis ses débuts chez les pros, Eduardo Camavinga réalise une nouvelle saison pleine avec Rennes en Ligue 1. Apparu à 22 reprises en championnat, le milieu de 18 ans suscite toujours les convoitises des grands clubs européens. Mais selon son agent Jonathan Barnett, le néo-international tricolore (3 sélections) se sent bien en Bretagne et ne fait pas d'un départ lors du mercato estival une priorité.

"Pour le moment, c'est un joueur rennais, a indiqué le représentant du joueur lors d'un entretien accordé au site Goal. Il aime Rennes et, pour l’instant, nous n’avons pas vraiment été attirés par d’autres clubs. Ce n’est pas notre position."

"Eduardo aura le choix entre beaucoup de clubs"

Courtisan déclaré du milieu breton, le Real Madrid pourrait se positionner sur l'espoir français dans les prochains mois. Mais le club madrilène pourrait également temporiser et tenter sa chance pour 2022, à la fin du contrat avec Rennes. Là encore, Jonathan Barnett ne semble pas se faire trop de souci pour son client.

"Le Real Madrid est un grand club, un grand club pour lequel jouer, a encore expliqué celui qui s'occupe aussi de Gareth Bale. Eduardo aura le choix entre beaucoup de clubs si Rennes décide de le libérer. Le Real sera l'un des quatre ou cinq clubs au monde où il pourrait aller. Eduardo adorerait jouer pour un club de haut niveau. Madrid est l'un de ces meilleurs clubs au monde, tout comme Barcelone."

Barnett le voit partir pour au moins 50 millions d'euros

Ciblé par les plus grandes écuries du Vieux Continent, Eduardo Camavinga devrait bien rapporter un joli chèque au Stade Rennais en cas de vente lors du prochain mercato. Particulièrement si le phénomène enchaîne les bons matchs sous les ordres de Julien Stéphan. Interrogé sur un éventuel prix supérieur à cinquante millions d'euros, son agent y croît: "Je pense que oui", mais ne souhaite pas lui fixer de limite pour le futur.

"Voyons ce qui se passera plus tard, mais il est bien à Rennes et c’est très bien, a tranché Jonathan Barnett avant de conclure. Je le vois être le meilleur milieu de terrain du monde. C’est comme ça que je vois son avenir, avec beaucoup de médailles et beaucoup de trophées."

Une éventuelle prolongation et surtout de nouvelles prestations de haut niveau en Ligue 1 pourrait encore faire grimper sa cote... et son prix. Recruter Eduardo Camavinga ne serait pas donné.

JGL