RMC Sport

Mercato: l’OM se pencherait sur le gardien Pau Lopez

Selon Sky Sport, l’OM s’est renseigné auprès de l’AS Rome sur la situation du gardien espagnol Pau Lopez (26 ans). Deux ans après son arrivée, il pourrait être poussé vers la sortie avec le recrutement attendu de Rui Patricio.

A la recherche de renforts dans tous les secteurs de jeu, l’OM se tourne notamment vers l’Italie pour recruter un nouveau gardien de but. Selon Sky Sport, les dirigeants olympiens se sont renseignés auprès de l’AS Rome sur Pau Lopez (26 ans). Arrivé libre en 2019 après son départ du Betis Séville, l’Espagnol a disputé 76 matchs en deux saisons. Mais il est resté sur un dernier exercice en demi-teinte, en étant suppléé par le vétéran Antonio Mirante (37 ans) en début de saison avant de manquer les cinq derniers matchs pour une blessure à l’épaule. Il devrait être rétabli pour le mois d’août.

Les dirigeants romains seraient ouverts à un départ de leur joueur, sous contrat jusqu’en 2024. D’autant qu’il sera barré par le gardien portugais, Rui Patricio, dont les négociations pour un transfert avancent. Ce dernier arrivera dans la peau d’un titulaire et propulserait Lopez sur le banc s’il restait. Mais ce n’est pas l’option envisagée par l’AS Rome, désireuse de dégraisser et de remplir les caisses pour s’activer sur d’autres renforts.

>> Toutes les infos mercato EN DIRECT

L'OM veut mettre en concurrence Mandanda

Aucun montant n’est indiqué mais la valeur de l’ancien joueur de l’Espanyol Barcelone et de Tottenham est estimée aux alentours des dix millions d’euros, selon le site Transfermarkt. En fin de saison dernière, Jorge Sampaoli avait affirmé sa volonté de recruter un gardien pour concurrencer Steve Mandanda la saison prochaine. L’international français, sous contrat jusqu’en 2024, se retrouverait alors dans une position de numéro 1 bis.

"Steve a l'avantage de l'expérience, avait expliqué Sampaoli. Le gardien qui viendra devra être en capacité d'être en concurrence avec lui. Steve fait partie du l'histoire du club, mais il devra se battre avec un concurrent. Il devra se motiver pour rester à un haut niveau."

"Il n'y a rien à revendiquer, forcément il y a une recherche des dirigeants pour compléter la liste des gardiens, avait rétorqué Mandanda quelques semaines plus tard. Moi je suis là. La concurrence, je l'ai tout le temps. Je n'ai aucun problème là-dessus, je suis très serein avec ça. Est-ce que je me sens encore prêt à être numéro 1 ? Oui, sinon je serais parti, j'aurais arrêté c'est catégorique. Si je sens que je n'ai plus la forme ou plus le niveau, il faut arrêter."

NC