RMC Sport

Mercato: Pavard devrait bien être un joueur du Bayern en 2019

Benjamin Pavard

Benjamin Pavard - AFP

A en croire la presse allemande, Benjamin Pavard, étincelant depuis le début de la Coupe du monde, sera bien transféré au Bayern Munich en 2019. Le champion d’Allemagne compterait bien payer le montant de sa clause libératoire.

Benjamin Pavard brille depuis août 2016 au Vfb Stuttgart où il est arrivé en provenance du LOSC. Le défenseur français y a joué 34 matches sur 34 cette saison, un record dans l’élite allemande, et fut également élu "meilleur jeune du championnat" en février dernier.

Alors qu’il est étincelant depuis le début de la Coupe du monde en Russie avec la sélection tricolore, les rumeurs concernant son avenir commençaient déjà à circuler. C’est dans ce contexte que le magazine sportif allemand Kicker, a affirmé ce jeudi que le jeune joueur serait recruté par le Bayern Munich en 2019. 

Un accord dès la fin de saison

Même si Benjamin Pavard, avec seulement huit sélections en Bleus, est l’une des bonnes surprises du Mondial, la décision du club allemand aurait été prise bien avant. "Il y a eu au cours de cette saison 2017-2018 une rencontre entre les deux clubs et, comme l'ont affirmé des sources internes, un accord sur le transfert (de Pavard) au 1er juillet 2019", écrit Kicker.

Le précoce et polyvalent défenseur de Bundesliga devrait donc bien, l’an prochain, rejoindre le sextuple champion d’Allemagne en titre dès l’ouverture du mercato estival. Son club s’était dit ce dimanche "prêt à discuter calmement" avec les conseillers de l’ex-lillois: "Nous sommes prêts à trouver une solution pour le 1er juillet 2019, avec un club qui collaborera proprement et correctement avec nous". 

Un transfert à plus de 30 millions?

Pour quitter l’équipe qui a terminé septième de Bundesliga la saison passée, Benjamin Pavard devra rompre son contrat qui coure jusqu’en 2021. Pour cela, le Bayern Munich devra donc régler sa clause libératoire estimée à 35 millions d’euros, selon le magazine.

Avec un tel montant, le Français deviendrait donc le cinquième plus gros transfert de l’histoire du club bavarois, à seulement 22 ans et trois saisons passées en tant que professionnel. Celui que les Dogues surnommaient "Pavardinho" (pour sa technique), avait été transféré de Lille à Stuttgart pour… quatre millions d’euros.

AC avec AFP