RMC Sport

Mercato: révélation de la saison et très courtisé, le parcours étonnant d'Ekitike passé par le Danemark

Révélation du début de saison avec Reims, Hugo Ekitike (19 ans) se retrouve cité parmi les cibles des très ambitieux propriétaires de Newcastle. Une reconnaissance pour le jeune joueur qui a fait un détour par le Danemark pour se forger une carapace avant de percer dans son club formateur.

Parmi les nombreux noms cités à travers l’Europe, celui d’Hugo Ekitike (19 ans) n’était pas vraiment attendu comme étant dans le viseur des richissimes nouveaux propriétaires de Newcastle. Selon Sky Sports, le club anglais, bien décidé à se renforcer en janvier pour éviter une relégation, a ciblé le jeune attaquant de Reims et serait même prêt à investir 36 millions d’euros pour le recruter. Une fortune vue de France mais une somme presque ordinaire vue des Magpies, qui n’ont pas raté la première partie saison éclatante du jeune attaquant de 19 ans.

En 17 matchs, Ekitike a marqué huit fois et délivré trois passes décisives alors qu’Oscar Garcia n’en fait pas non plus titulaire indiscutable. L’Espagnol aime faire tourner son équipe match après match. Mais Ekitike (10 fois titulaire) marque aussi bien quand il débute (4 fois) que lorsqu’il entre en jeu (4). Ce fut notamment le cas à Lyon et Marseille. Des performances remarquées dans le sillage d’une préparation estivale où il s’était montré particulièrement en jambe.

Un prêt au Danemark comme un déclic

Il a confirmé ses promesses en compétition en profitant notamment du départ de Boulaye Dia pour se faire une place au sein de l’attaque rémoise. Il y avait timidement débuté en octobre 2020 avec deux matchs sous les ordres de David Guion (face à Lorient et Montpellier), Reims l’a ainsi prêté au Danemark en janvier dernier au sein du modeste club de Vejle, situé à 2h30 à l'ouest de Copenhague. Les débuts furent difficiles et rugueux avant que le jeune attaquant ne marque à trois reprises lors des barrages de relégation (en 11 matchs, toutes compétitons confondues). Son engagement a conquis le public local qui lui a même réservé une chanson. Il lui a aussi permis un apprentissage précieux.

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

"Le style danois est physique, je me suis fait rentrer dedans, confiait-il à L’Equipe en début de saison. Mais j’ai appris là-bas que le foot, c’est aussi de la patience et j’ai toujours dû prouver avant d’être récompensé." Ce prêt a agi comme un déclic pour celui qui n’avait jamais quitté son cocon: né à Reims, il a rejoint le club à 11 ans en provenance de Cormontreuil, situé au sud de l’agglomération de la ville champenoise.

Ekitike a d’ailleurs rendu visite à ses anciens dirigeants en début de saison. Il avait donné le coup d’envoi d’un match de l’équipe de R1 dans la peau d’un nouveau joueur, aguerri par son passage au Danemark et désormais installé dans la rotation du club phare de la région. L’intérêt de Newcastle le projette à un autre niveau encore. Son passage à Vejle l’a préparé au défi physique qui pourrait l’attendre en Premier League, en cas de départ. Sa grande taille (1,90m) serait un atout même s’il n’a encore jamais marqué de la tête, brillant davantage par sa vitesse, ses mouvements et sa bonne lecture du jeu.

Sur le terrain, Ekitike, appelé avec les Espoirs sans jouer en novembre dernier, a déjà prouvé son engagement. Il a été averti douze minutes après son entrée en jeu lors de son premier match. Cette saison, il a provoqué un penalty et écopé d’un carton rouge en Ligue 1 pour un pied dans le visage du Lensois Kevin Danso. Il purge actuellement une suspension de deux matchs pour un geste d’humeur contre un joueur de Thaon en Coupe de France. Un engagement - à canaliser - qui plairait assurément en Premier League. Et c’est peut-être aussi ce qui a séduit les dirigeants de Newcastle.

NC