RMC Sport

Inside Rio - Agbegnenou : "J’ai beaucoup moins mal"

Clarisse Agbegnenou

Clarisse Agbegnenou - AFP

En cette saison olympique, Inside Rio sur RMC vous plonge dans les coulisses de la préparation de Yannick Agnel, Kevin Mayer et Clarisse Agbegnenou. Invitée de l’Intégrale Sport ce dimanche, la judoka est revenue cette blessure à l’index gauche, dont elle se remet doucement.

Clarisse, vous avez dû renoncer aux championnats d’Europe de Kazan à cause d’une blessure à un doigt. Comment allez-vous aujourd’hui ?

Ça va beaucoup mieux. Mon doigt se répare, j’ai moins de douleurs et j’ai repris les entrainements de judo la semaine dernière.

Comment avez-vous vécu cette période d’indisponibilité ?

C’est frustrant parce qu’on se dit que ce n’est qu’un doigt mais, finalement, on ne peut rien faire. Je pouvais quand même faire les à-côtés : de la musculation, aller courir, m’entretenir, donc ça n’a pas été si mal que ça...

Racontez-nous les sensations de votre retour à l’entrainement

Je pensais qu’avec les à-côtés, ça allait aller mais rien ne peut remplacer le judo. Ma reprise de l’entrainement, c’était une semaine horrible ! J’avais mal partout. On a beau faire des séances pour rattraper le retard et essayer de ne pas tout perdre rien ne remplace me judo, jamais.

« S’il me faut un peu plus de temps, je le prendrai »

Avez-vous dû refaire vos gammes ?

Bien sûr ! Quand on revient de blessure, on essaie de se concentrer sur la force parce qu’on veut essayer de faire les choses bien et on perd de l’énergie. On perd en patience et donc les techniques ne sont pas bien faites. On ne fait pas tomber comme on veut, on commence à être fatigué musculairement, la technique est ratée et on commence à s’énerver. Mais plus on s’énerve et moins on y arrive... Parfois je me dis « essaye de faire l’un après l’autre, et quand tu reviendras un peu mieux, tu pourras ajuster la technique en fonction de ton état de forme ».

Vous entrainez-vous strappée et devez-vous refaire des examens bientôt ?

Je m’entraine avec un strap oui. C’est ce que j’ai fait cette semaine et je vais continuer. Lundi, j’ai une radio de contrôle pour voir si mon ligament s’est bien remis ou s’il faut que je m’entraine un peu moins niveau judo. Ça s’est bien passé cette semaine et ma main me fait beaucoup moins mal. Il y a plein de choses dans la vie quotidienne que je ne pouvais pas faire et que j’arrive maintenant à faire très facilement, comme ouvrir une bouteille. Donc je pense que ça ne se guérit pas mal.

Visez-vous un retour pour les Masters, fin mai (23-24 mai) ?

J’espère que je pourrais faire les Masters, ça me tient à cœur. Mais s’il me faut un peu plus de temps, je le prendrai pour ne pas me blesser parce que les Jeux arrivent à grand pas !