RMC Sport

JO 2016, boxe : Tony Yoka décroche un or historique dans la catégorie reine

Tony Yoka

Tony Yoka - AFP

Tony Yoka est devenu champion olympique de boxe dans la catégorie reine des +91kg, ce dimanche lors des JO de Rio 2016, en battant en finale aux points le Britannique Joe Joyce. La dixième médaille d’or de la France au total, et la deuxième de ce métal en boxe après celle de sa compagne Estelle Mossely.

Seize ans. Seize ans que la boxe française attendait le successeur de Brahim Asloum. Cette disette est désormais terminée. Car Tony Yoka est devenu le premier champion olympique tricolore dans la catégorie reine des +91kg ce dimanche au Riocentro de Rio de Janeiro. Le champion du monde amateurs 2015 des super-lourds a battu aux points en finale le Britannique Joe Joyce à l’issue de trois rounds haletants, et d’une décision partagée des juges.

A lire aussi >> JO 2016, boxe : Estelle Mossely, l’ingénieur qui ramène de l’or

Un couple en or

Le couple en or Estelle Mossely-Tony Yoka apporte donc les deux plus précieux métaux à la délégation française de boxe dans ces JO 2016. Une boxe tricolore nantie d’un bilan exceptionnel et équilibré de six distinctions : deux en or donc, deux en argent et deux en bronze. Un titre qui conclut de la plus belle des manières la campagne des Bleus à Rio, avec cette image forte d’Estelle et Tony, futurs mariés et réunis ensemble sur le ring sous le drapeau bleu-blanc-rouge après le verdict.

A lire aussi >> JO 2016, boxe : Estelle Mossely en or, c’est historique !

Il l’avait promis. Il a tenu parole. En marge du titre titre olympique de Mossely, Tony Yoka avait lâché : « A mon tour maintenant ». Une prise de rendez-vous avec l’histoire, son histoire, qu’il a accomplie. Place désormais pour le grand Tony au monde professionnel à l’issue de ces JO.

dossier :

JO de Rio 2016

Rédaction