RMC Sport

JO 2016 : le vent se lève à Rio, mauvaise nouvelle pour Lavillenie

-

- - -

Après trois jours de calme, le vent souffle sur Rio depuis le début de l’après-midi. De la pluie est également prévue en soirée sur le stade Maracaña, où se déroulent les épreuves d’athlétisme. Des conditions qui pourraient perturber la finale du saut à la perche notamment, où Renaud Lavillenie tentera de décrocher un deuxième or consécutif.

Eole a bien choisi son jour pour s’inviter à la fête. Les planchistes l’attendaient dimanche sur le plan de d’eau de Rio. Ils n’ont eu droit qu’à de timides risées. Le vent s’est levé ce lundi en début d’après-midi sur Rio. De fortes rafales s’engouffrent ainsi un peu partout dans la ville hôte des Jeux. Le stade Maracaña, qui accueille les épreuves d’athlétisme, n’est pas épargné. On prévoit même de la pluie en soirée. Ce vent est notamment suspecté avoir été à l’origine de la chute d’une « Spidercam » dans le Parc olympique.

A lire ici >> la chute d'une caméra blesse sept personnes dans le Parc olympique

Le live de la 10e journée

Lavillenie n’aime pas ça

Ce bouleversement des conditions climatiques intervient au pire moment pour un homme. A partir de 1h35 (heure française), Renaud Lavillenie (29 ans) tentera d’accrocher un deuxième sacre olympique après son or londonien. Le recordman du monde du saut à la perche (6,16m) le répète depuis des années, le vent est l’ennemi du perchiste. Un court flashback suffit pour étayer l’axiome. Le mois dernier à Amsterdam, les conditions ont fortement perturbé les championnats d’Europe organisés à Amsterdam. Auteur d’un zéro pointé, Lavillenie a échoué trois fois à 5,75m alors que le titre se jouait à 5,60m. Il s’agissait de la première compétition sans podium pour Lavillenie depuis 2009.

A lire ici >> Lavillenie : "Je sais comment gagner les JO"

A lire ici >> championnats d’Europe : Lavillenie ne franchit aucune barre

la rédaction