RMC Sport

JO 2016, tennis : on a trouvé une explication au « Kiki-gate », l’affaire des tenues de Mladenovic et Garcia

Sarah Pitkowski

Sarah Pitkowski - -

Après son élimination au premier tour du double des JO 2016 en compagnie de Caroline Garcia, Kristina Mladenovic a vivement critiqué la Fédération française de tennis sur Twitter pour un imbroglio concernant le règlement vestimentaire. Sarah Pitkowski, membre de la Dream Team RMC Sport, nous éclaire sur cette polémique.

La première polémique franco-française de ces JO 2016 vient du tennis et de Kristina Mladenovic. Après l’élimination au premier tour du tournoi de double, où elle faisait équipe avec Caroline Garcia, la Nordiste a vivement critiqué la Fédération française sur son compte Twitter, pointant notamment du doigt son « incompétence ». En cause, un point de règlement vestimentaire dont les joueuses françaises n’avaient pas été prévenues et qui a obligé Garcia à enfiler au tout dernier moment un maillot de Mladenovic… en le retournant à l’envers. Membre de la Dream Team RMC Sport, Sarah Pitkowski explique cet imbroglio.

A lire aussi >> JO 2016, tennis : Mladenovic dézingue la Fédération française pour une sombre histoire de tenue 

« Les JO sont sous couvert du règlement de l’ITF, qui régit les Grands Chelems, la Coupe Davis et la Fed Cup. Quand les joueuses sont en Fed Cup, elles doivent jouer avec un polo identique de même couleur, avec le terme "France" floqué dans le dos. Pour les JO, les équipementiers des joueurs envoient à la Fédération les tenues et c’est la Fédération qui doit floquer des choses un peu particulières. On le voit sur le polo de Kristina, il y a un petit coq avec "France" en dessous. Mais en fait, les équipementiers ne se parlent pas et envoient chacun la tenue plus ou moins demandée et il semblerait que celles envoyées à la Fédération n’étaient pas de couleur identique, ce qui est demandé pour le double. »

Pitkowski : « Je pense que ça les a énormément perturbées »

« Les joueuses se sont présentées, on leur a refusé les tenues. Si par exemple, Caroline avait pris une autre tenue de son équipementier, de même couleur, comme il n’y avait pas le coq et le terme "France" floqué dessus, ça ne serait pas passé non plus. Donc elle a pris une tenue totalement identique à celle de Kristina et l’a retournée parce qu’elle ne peut pas porter une tenue qui n’est pas de son équipementier. Je pense que ça les a énormément perturbées. Là, le "France" n’était pas visible mais il était sur la tenue, donc je pense que pour ne pas embêter tout le monde le règlement a laissé passer (sic). »

A lire aussi >> Le live de ce samedi

« Je pense que les Français sont tous en train de se parler et ils sont en train de vérifier, non pas les tenues de Mahut et Herbert qui ont le même équipementier, mais par exemple celles de Tsonga et Monfils qui, semble-t-il, n’ont pas des bleus identiques. Donc il va falloir vite trouver une solution. Est-ce que la Fédération, quand elle a reçu les tenues, n’a pas été vigilante ? Ou se sont-ils dit que c’était quasiment identique et que ça rentrait dans le règlement ? »