RMC Sport

JO 2021 (judo): le chemin sera loin d'être facile pour Riner, avec un tableau très relevé

En quête d'une troisième médaille d'or consécutive lors des Jeux olympiques de Tokyo dès cette nuit, Teddy Riner va devoir s'employer pour gravir les cinq marches avant une éventuelle consécration au pays du judo.

Plus que quelques heures avant le retour du roi sur le tatami. Cinq ans après Rio et neuf après Londres, Teddy Riner va s'élancer cette nuit (4 heures) à la conquête d'une troisième couronne olympique consécutive dans la catégorie des +100kg. Mais contrairement à ses deux précédentes épopées, le chemin vers la finale s'annonce ardu sur le tatami du Nippon Budokan.

Alors que le porte-drapeau des JO 2016 a dû adapter sa préparation à cause du report des Jeux d'un an, Big Ted' a également subi une grosse blessure au genou il y a cinq mois, révélée il y a seulement quelques jours. Des conditions pas idéales au vu du menu dantesque prévu pour le Français.

Un remake de la demi-finale de Rio?

En entrée, Teddy Riner affronte l'Autrichien Stephan Hegyi. Un bon souvenir pour le licencié du PSG judo car c'était face à lui qu'il avait bouclé son impressionnante série de 154 succès consécutif lors du Grand Slam de Paris en 2020. Si le double champion olympique l'avait facilement emporté, ce dernier s'était plaint de la tactique attentiste de l'Autrichien, double médaillé de bronze européen.

Si tout va bien, Teddy Riner croisera le fer avec l'Israélien Or Sasson (tête de série numéro 8). Encore un bon souvenir, puisqu'il l'avait battu par un waza-ari en demi-finale à Rio. Autre bonne nouvelle: le Français n'a jamais perdu contre le spécialiste des mouvements d'épaule et l'Israélien n'est plus monté sur la boîte lors d'un grand championnat depuis le Brésil.

En cas de troisième combat, le Français pourrait affronter le Sénégalais Nbagnick Ndiaye ou le Russe Tamerlan Bashaev, le numéro 1 mondial de la catégorie. Ce dernier, qualifié de justesse pour les JO, avait été battu par Riner à Doha en début d'année. Mais le Russe est en forme, puisqu'il est champion d'Europe 2020 et médaillé d'argent lors des derniers Mondiaux à Budapest.

Harasawa ou Krpalek pour égaler Tadahiro Nomura

En demi-finale, Teddy Riner retrouverait une autre connaissance, soit le Brésilien Rafael Silva, soit Guram Tushishvili. Le Géorgien était même passer à deux doigts de battre le décuple champion du monde sur un balayage en demi-finale des Mondiaux 2017. Champion du monde 2018, Tushishvili est aussi connu pour son hygiène de vie moins rigoureuse, entre alcool et cigarettes.

Pour l'ultime combat de la journée, le Français pourrait se frotter au Tchèque Lukas Krpalek ou Hisayoshi Harasawa, grands favoris de l'autre partie du tableau. Le premier, champion olympique en 2016 chez les moins de 100kg, veut aller chercher l'or dans une deuxième catégorie, un exploit réalisé seulement par Wim Ruska à Munich en 1972. Autre favori à la médaille d'or, Hisayoshi Harasawa voudra certainement prendre sa revanche sur Teddy Riner, lui qui l'avait battu en finale en 2016. Mais peu importe les adversaires, le double champion olympique va devoir aborder les marches une par une, pour espérer égaler Tadahiro Nomura et ses trois breloques dorées.

AS